La Russie n’est pas prête « pour une paix juste », accuse Zelensky

La Russie n’est pas prête « pour une paix juste », accuse Zelensky
La Russie n’est pas prête « pour une paix juste », accuse Zelensky

Un premier sommet pour la paix en Ukraine s’est achevé dimanche en Suisse en l’absence de Moscou.

La Russie peut négocier la paix « demain, si elle se retire de notre territoire », a affirmé le président ukrainien.

Suivez les dernières informations sur le conflit.

La grande majorité des pays réunis lors du premier sommet de paix en Ukraine ont réitéré leur soutien à l’indépendance et à la souveraineté territoriale de l’Ukraine et ont souligné que la Russie devra prendre part aux discussions pour parvenir à un accord. « à une paix durable et juste ».

Mais à peine le sommet terminé, le président ukrainien Volodymyr Zelensky estimait que la Russie et ses dirigeants – Vladimir Poutine exigeait de Kiev une capitulation de facto pour toute négociation – « ne sont pas prêts pour une paix juste ». La Russie peut négocier la paix “demain, s’il se retire de notre territoire”a insisté M. Zelensky, lors d’un point de presse après cette conférence qui a réuni des dirigeants de plus de 90 pays dans un complexe hôtelier de luxe en Suisse centrale.

Plus de deux ans après l’invasion russe, la grande majorité des participants sont parvenus à s’entendre sur un communiqué final décrivant les pistes pour mettre fin au plus grand conflit européen depuis la Seconde Guerre mondiale. Mais la question sur « Comment et quand impliquer la Russie » reste ouvert, a reconnu la présidente de la Confédération suisse et hôte du sommet, Viola Amherd.


La rédaction de TF1info

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Conforama continue de casser les prix de milliers d’articles pour la fin des soldes – .
NEXT cette référence à Deadpool que vous avez probablement manquée – .