Pourquoi le géant chinois Shein a soudainement augmenté ses prix

Pourquoi le géant chinois Shein a soudainement augmenté ses prix
Pourquoi le géant chinois Shein a soudainement augmenté ses prix

L’entreprise chinoise connue pour ses prix très attractifs a augmenté ses prix d’un tiers sur certains produits. Sans doute pour augmenter son chiffre d’affaires avant son introduction en bourse.

Le géant chinois de la mode en ligne Shein, connu pour ses vêtements bon marché, a augmenté les prix de plus d’un tiers sur certains de ses produits, dans le but probable d’augmenter ses revenus avant son introduction à la Bourse de Londres, selon une analyse de sa stratégie.

Les augmentations de prix moyennes de Shein ont dépassé celles de ses concurrents H&M et Zara, la marque phare d’Inditex, selon les données de la société londonienne EDITED, qui a comparé les prix du 1er juin à ceux de l’année précédente. Shein a refusé de commenter.

Inciter les marques à vendre sur sa plateforme

L’entreprise chinoise gère une plateforme en ligne sur laquelle elle vend une gamme de produits, mais son activité principale consiste à fabriquer et à vendre ses propres marques, principalement des vêtements pour femmes. Shein dispose d’un réseau de 5 400 fournisseurs basés principalement dans la région chinoise de Guangzhou, qui acceptent de petites commandes puis les augmentent en fonction de la demande.

Même si Shein ne divulgue pas publiquement ses comptes, Coresight Research estime que ses revenus atteindront 50 milliards de dollars en 2024, soit un bond de 55 % par rapport à 2023.

Augmenter les prix de ses principales lignes de vêtements pour femmes et encourager davantage de marques externes à vendre sur son site Web pourrait s’avérer être une stratégie efficace pour stimuler la croissance des ventes et des bénéfices. “Shein a connu récemment une très forte dynamique, qui pourrait jouer en faveur de ses projets d’introduction en bourse”, a déclaré Erik Lautier, expert en commerce électronique chez AlixPartners. Shein devra faire face aux coûts plus élevés d’une société cotée en bourse et se conformer aux nouvelles réglementations de l’Union européenne (UE) sur les plateformes en ligne, ce qui pourrait augmenter ses dépenses et réduire ses marges.

Des robes et des chaussures plus chères

Aux États-Unis, le plus grand marché de Shein en termes de chiffre d’affaires, le groupe a augmenté le prix moyen des robes de 28 % au cours de l’année écoulée jusqu’au 1er juin, pour atteindre 28,51 dollars, selon les données EDITED. Bien que le prix moyen d’une robe H&M (40,97 $) ou d’une robe Zara (79,69 $) aux États-Unis soit nettement inférieur, les données montrent que Shein a augmenté ses prix d’un pourcentage plus élevé que ses concurrents au cours de la même période.

Sur le site britannique de Shein, une robe coûte en moyenne 24,12 livres (30,97 dollars), soit 15 % de plus qu’il y a un an, tandis qu’une robe en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne est 36 % plus chère. Selon les experts du secteur, le groupe veut montrer qu’il est capable de maintenir sa croissance et de vendre davantage de produits à des prix plus élevés avant son entrée en bourse.

“Si l’entreprise peut démontrer que ces prix tiennent le coup, la valorisation augmentera considérablement”, a déclaré Alex Romanenko, responsable de la vente au détail chez Pearson Ham Group. Selon Sky News, Shein recherche une valorisation d’environ 50 milliards de livres sterling lors de son introduction en bourse. Aux États-Unis, la plus forte hausse de prix a concerné les chaussures, avec une paire moyenne vendue sur le site à 40,7 dollars, contre 25,3 dollars il y a un an.

Cette augmentation s’explique en partie par le fait que Shein a intégré d’autres marques dans sa marketplace, comme les baskets Skechers. Skechers a refusé de commenter ses résultats de ventes sur Shein. Cependant, les augmentations de prix ne suffisent pas à elles seules à stimuler les ventes de Shein, la hausse des prix ayant tendance à affecter la proportion de visites qui se transforment en achats, prévient Erik Lautier. Pour continuer à stimuler la croissance des ventes, Shein devra attirer davantage de personnes sur sa plateforme et les encourager à la visiter plus fréquemment, dit-il.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Décès du chanteur et poète innu Philippe McKenzie – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet