350 enquêteurs mobilisés « le temps qu’il faudra », où en est-on de la traque de la Mouche ? – .

350 enquêteurs mobilisés « le temps qu’il faudra », où en est-on de la traque de la Mouche ? – .
350 enquêteurs mobilisés « le temps qu’il faudra », où en est-on de la traque de la Mouche ? – .

Dix jours après l’attaque meurtrière d’un fourgon pénitentiaire à Incarville (Eure) qui a permis l’évasion de Mohamed Amra, la traque du fugitif et de ses complices se poursuit, pour l’instant sans succès. Mais la police reste confiante.

Où est Mohamed Amra ? Et ses complices qui l’ont aidé à s’évader du fourgon de la prison qui le ramenait d’un rendez-vous avec un magistrat, tuant deux agents dans l’attaque ?

24 heures sur 24

Dix jours après les faits, la chasse à « la mouche » continue. Le trafiquant de drogue, dont le profil ultra dangereux a été découvert ces derniers jours grâce à des écoutes carcérales révélées dans les médias, est toujours en liberté. Le dispositif pour le retrouver reste important. « Une section du parquet de Paris est mobilisée 24 heures sur 24 sur ces dossiers », a assuré la procureure de la République de Paris, Laure Beccuau, cette semaine sur BFM. Sur le terrain, 350 policiers de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) et de la Brigade de répression et d’intervention (BRI) se relaient.24 heures sur 24″faire “le 3-8”. Le dossier Amra est immédiatement devenu la priorité, ils resteront mobilisés “aussi longtemps qu’il faudra”a commenté le procureur.

“Ils s’installent, ils se cachent”

Laure Beccuau a également évoqué « des pistes sérieuses ». “Il y a des enquêtes tant pour le recueil de témoignages que des investigations techniques qui continuent de se développer”, elle a ajouté. Alors pourquoi aucun résultat jusqu’à présent ? « Les évadés et leurs complices sont vulnérables jusqu’à ce qu’ils atteignent une première planque. Puis ils s’installent, s’accroupissent un peu. Cela peut durer plusieurs jours. A partir de ce moment, les hélicoptères et les barrages routiers ne posent plus aucun problème. ne sert plus à grand chose», témoigne un policier impliqué dans l’enquête dans Le Parisien.

« Nous sommes des centaines »

Cependant, comme les autorités, il reste confiant. « Nous sommes des centaines et ils ne sont qu’une poignée et ils ne peuvent pas se détendre. » « Or, un fugitif a besoin d’aide, d’argent et c’est souvent là que des erreurs sont commises. Il n’est pas seul, un complice peut aussi faire un faux pas. Il peut aussi être jeté. est un trafiquant de drogue et, dans ce milieu, les concurrents sont prêts à tout. En fuite, vous n’avez plus d’amis.dit un autre, toujours au Parisien.

Redouane Faïd a tenu 3 mois

Ils se souviennent que Redouane Faïd, bien que considéré comme le roi de l’évasion, a tenu au maximum trois mois lors de ses deux évasions. Pensé loin de la France, il a été interpellé en 2018 dans un appartement de Creil (Oise), sa commune d’origine. « Fuir à l’étranger est parfois plus difficile et c’est toujours plus cher » résume un policier.

Pression…

Usure et patience sont donc les maîtres mots pour retrouver Amra et ses complices. Soyez également prudent, car nous connaissons leur détermination. Seul problème pour les enquêteurs : la pression politique et médiatique. “C’est un sujet très brûlant, très brûlant, qui est suivi à tous les niveaux”, a déclaré à 20 Minutes une Source proche du dossier. Selon nos confrères, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin reste chaque jour particulièrement informé des investigations.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Violente attaque contre la voiture du Khalife de Médina Gounass, deux morts
NEXT Statistiques majeures liefert beeindruckende et unglaubliche – .