30°C au thermomètre | Une journée d’été, puis une soirée orageuse

Les Montréalais ont pu profiter d’une journée aux allures d’été mercredi, alors que le thermomètre oscillait autour de 30°C. Beaucoup en ont profité pour se rassembler dans les parcs, où l’on prépare déjà l’arrivée de la saison estivale. Toutefois, la soirée a ensuite été marquée par des orages dans plusieurs régions.


Publié à 18h15

Mis à jour à 21h44

« Il fait très chaud pour une journée de mai », s’amuse Alex Marcotte, rencontré au parc Jarry, où les Montréalais affluaient en fin d’après-midi, lorsque la chaleur et le soleil étaient à leur comble. « On en profite pour sortir, prendre le soleil, c’est vraiment sympa », ajoute-t-il plus sérieusement.

D’autres, comme Valérie, assise sur un banc, trouvaient l’humidité tout simplement « trop forte ». « Nous prévoyons beaucoup d’eau, c’est sûr, et nous faisons attention à ne pas trop en faire. Sinon, c’est génial de voir tout le monde», souffle-t-elle, visiblement affectée par le temps caniculaire.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO ALAIN ROBERGE, -

Un homme a promené son chien devant la fontaine mercredi Jouteà la Place Jean-Paul-Riopelle à Montréal.

Au passage de -, les employés de la Ville étaient déjà occupés à préparer les installations d’eau. La plupart, sinon la totalité, des piscines extérieures n’ouvriront pas avant l’arrivée de l’été. Certains jeux d’eau sont toutefois déjà ouverts depuis quelques jours, dont plusieurs dans le quartier Ville-Marie.

Sous les arbres la plupart du temps, pour se détendre à l’ombre, certains n’ont pas manqué d’imagination mercredi pour garder la tête froide. Un groupe d’amis avait notamment prévu plusieurs vaporisateurs d’eau, afin de « pouvoir passer une belle soirée rafraîchissante ».

Cependant, la journée s’est terminée avec des averses, un orage et un ciel soudain beaucoup plus gris. À Montréal, des rafales allant jusqu’à 40 km/h étaient prévues. La grêle est également tombée dans plusieurs régions de la province.

” Dans le haut 2 des plus chauds »

Pour le chef du service de météorologie à MétéoMédia, André Monette, le printemps actuel « risque d’être dans le haut 2 des plus chauds à Montréal. « Il nous reste encore huit jours dans ce qu’on appelle le printemps météorologique, à partir du 1ereuh Mars au 31 mai, mais on se dirige déjà vers 2,8°C au-dessus des normales pour mars, avril et mai. C’est énorme», dit-il.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO ALAIN ROBERGE, -

Les employés de bureau ont pris leur pause repas à l’extérieur de Montréal mercredi.

« De telles vagues de chaleur restent par ailleurs très fréquentes en mai. Cela dit, c’est toujours une surprise pour le corps, chaque premier 30°C de l’année. Il faut toujours s’y réhabituer», ajoute M. Monette.

A priori, la journée du 22 mai ne sera pas marquée par un record. Cette dernière date en réalité de 1977, lorsque le thermomètre enregistrait 32,6°C, sans tenir compte de l’humidex, dans la région de Montréal.

M. Monette explique cependant les saisons plus chaudes par le fait que « depuis l’année dernière, le contexte El Niño a apporté beaucoup de douceur en Amérique du Nord, surtout en hiver ». “Nous sommes entourés d’eau très chaude au-dessus de la normale dans l’Atlantique, donc les possibilités de descentes d’air froid ne durent pas très longtemps et ne sont souvent pas très intenses”, explique le spécialiste.

« Nous ne prévoyons pas de retour à 30°C dans les deux prochaines semaines. Il faudra en revanche prévoir l’arrivée de La Niña, qui est l’opposé d’El Niño, pour cet été. Cela signifiera des températures assez chaudes dans l’est de l’Amérique du Nord, avec un temps plus sec et peut-être une saison assez active pour les ouragans et les tempêtes tropicales », poursuit-il.

Vers un été si chaud

MétéoMédia devrait publier son « aperçu officiel de l’été » mercredi prochain, comme chaque année. « Nous finalisons encore nos analyses, mais tout indique que l’été va être très chaud, avec pas mal de canicules », souligne d’emblée le météorologue.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO ALAIN ROBERGE, -

Un touriste lit sur le banc du parc de la Place De La Dauversière, dans le Vieux-Montréal.

Mercredi, la plupart des communes situées dans le sud de la province et le long du fleuve ont également connu des températures élevées.

Au Québec, par exemple, il faisait 26°C ce mercredi, et la température ressentie était de 33. Trois-Rivières, Gatineau et Sherbrooke, notamment, ont également connu des températures ressenties de 30 à 36.

Pour l’avenir, un temps plus normal devrait rapidement revenir. Dès ce jeudi, Environnement Canada prévoit que le mercure baissera légèrement en raison d’un front froid. Jeudi et vendredi, la température maximale avoisinera les 25°C. De même, des baisses seront observées dans d’autres régions.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les flammes pensent que le nouveau gars Bahl est moulé à partir d’un « moule similaire » à celui de Zadorov
NEXT Les flammes pensent que le nouveau gars Bahl est moulé à partir d’un « moule similaire » à celui de Zadorov