La Colombie compte sur l’écotourisme pour s’éloigner du pétrole

La Colombie compte sur l’écotourisme pour s’éloigner du pétrole
La Colombie compte sur l’écotourisme pour s’éloigner du pétrole

Allons en Colombie, l’un des rares pays qui a courageusement décidé de renoncer à ses exportations et à tout projet d’exploitation pétrolière pour lutter contre le réchauffement climatique. Son pari : miser sur l’écotourisme pour compenser. Un exemple à suivre ?

C’est un fait incontestable documenté par les scientifiques du monde entier : les activités humaines émettent des gaz à effet de serre en grande quantité qui retiennent dans les couches inférieures de l’atmosphère une partie du rayonnement thermique du soleil réfléchi par la Terre. . Résultat : le climat de notre planète se réchauffe à un rythme sans précédent dans son histoire. Et la principale activité émettrice de ces gaz à effet de serre est la combustion d’énergies fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz. Alors quand Gustavo Petro, le président colombien annonce que son pays cessera de chercher du pétrole dans son sol : c’est une excellente nouvelle ! Et c’est courageux car la production pétrolière représente aujourd’hui 40 % des exportations et 12 % des recettes de l’État. Pour compenser ces pertes, d’autres secteurs doivent être développés, notamment le tourisme, comme le démontre le rapport de notre correspondant Najet Benrabaa.

Reportage de Colombie Najet Benrabaa

Et Romain Ioulalen de l’ONG Oil Change International

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quatre morts dans l’effondrement d’un bar-restaurant rempli de touristes aux Baléares
NEXT Camila Cabello révèle qu’elle a perdu sa virginité à 20 ans