insultes à l’origine de l’altercation, implication de la mère, casier judiciaire… les zones d’ombre du dossier

insultes à l’origine de l’altercation, implication de la mère, casier judiciaire… les zones d’ombre du dossier
Descriptive text here

l’essentiel
Matisse, 15 ans, a été tué samedi à Châteauroux après avoir été poignardé. Le suspect, également âgé de 15 ans, et sa mère ont tous deux été placés en garde à vue, mais des zones d’ombre persistent dans l’enquête.

Matisse, 15 ans, est décédé des suites de ses blessures samedi 27 avril à Châteauroux après avoir été poignardé à plusieurs reprises. Le suspect, un mineur également âgé de 15 ans, a été interpellé le jour des faits et placé en garde à vue, tout comme sa mère, soupçonnée d’être impliquée.

Des insultes racistes à l’origine de la première altercation ?

La bagarre entre Matisse et le suspect a éclaté samedi en fin d’après-midi dans le quartier Saint-Denis de Châteauroux. Selon les rapportées mardi par RMC, une première bagarre aurait eu lieu entre les deux adolescents. Le suspect, R., aurait souhaité se venger des propos racistes dont il a fait l’objet en raison de ses origines afghanes. Une altercation aurait éclaté dans la matinée entre les deux garçons. Devant témoins, Matisse aurait frappé R. après l’avoir insulté comme « fils de Ben Laden », « fils d’Afghan » et lui avoir dit de retourner dans son pays, a indiqué mardi RMC.

Ces faits, rapportés par le suspect à la police, ont été confirmés par des témoins. Il présentait également une blessure au visage qu’un médecin a pu constater en garde à vue. Il a également déclaré avoir subi des violences similaires de la part de Matisse deux semaines plus tôt.

L’accusation a bien évoqué des insultes échangées entre les deux adolescents, mais n’a évoqué aucun caractère raciste. Matisse et le suspect “se connaissaient et s’étaient insultés avant” la rixe mortelle survenue samedi vers 17h30 près du quartier Saint-Denis, à Châteauroux, a expliqué la procureure de la République de Bourges, Céline Visiedo.

Selon le suspect, lors de cet affrontement, Matisse l’aurait frappé. « Pris de colère », le suspect est rentré chez lui pour prendre « une lame de couteau » et aurait poignardé la victime « à plusieurs reprises avant de prendre la fuite », selon la même Source.

Lire aussi :
Mort de Matisse à l’âge de 15 ans, poignardé à Châteauroux : première bagarre, gifles de la mère, vengeance… que s’est-il passé le soir du drame ?

Dans quelle mesure la mère du suspect est-elle impliquée ?

La mère du suspect, âgée de 37 ans, a été mise en examen pour « violences volontaires » sur personne « vulnérable ». Elle est soupçonnée d’avoir “giflé la victime”, a indiqué Céline Visiedo dans un communiqué. “La mère du mineur, qui le suivait (le suspect, NDLR) a à son tour giflé la victime”, a souligné le magistrat. Des témoignages avaient révélé sa possible implication dans les faits.

En garde à vue, la mère s’est défendue d’avoir frappé la victime, affirmant avoir suivi son fils, pressentant sa vengeance. Le suspect n’a pas de casier judiciaire.

Lire aussi :
Mort de Matisse à Châteauroux : quel rôle a joué la mère du tueur présumé dans le drame ?

Un suspect déjà connu de la police, en fuite

Le suspect mineur n’avait aucune condamnation à son casier judiciaire. Il venait pourtant d’être mis en examen le 22 avril pour « vol avec violence en réunion » par le juge d’instruction de Châteauroux. Il a été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette procédure, “seule mesure de sécurité prévue par le code de justice pénale des mineurs compte tenu de son âge, sans antécédents de condamnation”, a précisé le procureur de la République de Châteauroux.

Lire aussi :
Mort de Matisse, 15 ans, poignardé à Châteauroux : connu pour vols, victime d’insultes racistes, mère impliquée… Qui est le suspect ?

L’adolescent est également soupçonné d’avoir participé à une embuscade. Selon un témoin, ce mineur faisait partie d’un groupe d’agresseurs qui avait sévi une semaine plus tôt dans un parc de Châteauroux et “qui a encerclé un homme de 22 ans” et l’a attaqué. Ce témoin a déclaré avoir « couru » et « filmé la scène » pour mettre fin à cette attaque.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A l’Odyssée, les Golden Seniors brisent la solitude
NEXT les 5 films repérés par le monteur qu’on a hâte de voir