Tadej Pogacar, le parrain du Giro

Rarement au 21e siècle, le cyclisme aura autant dominé un grand tour. Portant le maillot rose depuis la deuxième journée, Tadej Pogacar n’a jamais été inquiété par personne sur ce Giro. Sa chute face à Oropa, plus ridicule qu’autre chose, n’était-elle pas finalement le moment le plus chaud de ces trois dernières semaines ? Leader à l’aise, « Pogi » a su se placer dans une position insolite, au-dessus de la mêlée pour analyser la course mais aussi décider du sort de tel ou tel coureur.

Il n’y a effectivement pas eu un mais deux « Pogi » sur ce Giro. Le premier a construit une avance confortable pour s’assurer que oui, il était deux, trois, quatre ou cinq jambes au-dessus de ses adversaires. Après deux étapes, le Slovène comptait déjà 45 secondes d’avance et plus de 2’30” après une semaine. Il ne restait plus qu’à éviter les accidents et à s’amuser. Le second, avec la certitude d’une victoire finale, s’est placé en patron de la course.

Un, deux, trois, quatre, cinq… et six

Depuis que sa tradition personnelle de triples victoires d’étapes sur chacun des quatre premiers grands tours de sa carrière avait été brisée sur le dernier Tour de France (deux succès “seulement”), le maillot rose a porté le score à six en Italie. Oropa, le jour de l’hommage à Marco Pantani, le temps car il fallait gifler la concurrence, Livigno à la fin de l’étape reine et enfin Bassano del Grappa pour conclure le tout, Pogacar a gagné où il voulait et n’a pas renié deux d’autres succès, à Prati di Tivo et Santa Cristina Valgardena. Un, deux, trois, quatre, cinq il comptait sur ses doigts avant d’ajouter une sixième victoire. Très rarement vu à ce niveau.

Et cinq : L’ogre Pogacar récidive à Val Gardena

Pourquoi pas plus ? Parce qu’il ne faut pas surexciter un public qui agite rapidement l’étendard de la suspicion ? Sans aucun doute. Parce qu’il ne faut pas non plus trop aliéner le peloton. Valentin Paret-Peintre, Julian Alaphilippe ou encore Andrea Vendrame ont pu s’imposer. Georg Steinhauser aussi. L’Allemand a d’ailleurs eu le bon goût de partager le même agent que le patron du peloton italien.

Pogacar, ses amis et son pouvoir

Était-ce donc une coïncidence d’avoir entendu Pogacar le féliciter pour sa belle performance face à Livigno, quelques jours avant sa victoire ? Ce dernier avait avoué »souhaiter“que Steinhauser pouvait gagner, tout en arguant qu’il devait lui-même creuser ses adversaires, s’excusant presque d’avoir dû le rattraper et le rabaisser, oubliant au passage que Nairo Quintana était toujours devant et que l’Allemand était je ne vais pas, ne lève pas les bras de toute façon.

Pogacar : “Je viens de gagner une étape de rêve”

Était-ce encore une coïncidence lorsqu’il disait qu’Antonio Tiberi était le seul à «avoir des couilles» dans le Top 10 du classement général, lui promettant un bel avenir sur le Giro et au-delà ? Le jeune Italien, jusqu’à présent connu sous son surnom de « tueur de chats », s’est fait un nom et en cela Pogi l’a un peu aidé. Il faut dire qu’Alex Carrera, l’agent de Pogacar, défend aussi les intérêts du talent transalpin… Même chose pour Giulio Pellizzari lors de la 16ème étape « Pogi » semblait hésiter à le rattraper puis a voulu le rattraper. prenez-le dans votre roue Nous sommes prêts à l’offrir en cadeau lorsque nous faisons partie du même cercle…

Romain Bardet n’a pas cette chance et quand son équipe a roulé pour l’envoyer vers la victoire, le patron n’a pas été d’accord. Le Français a vu le maillot rose bondir dans sa roue et a attribué cette action que peu de gens ont compris à l’appétit débordant de son rival. Pogacar fait des cadeaux, mais c’est lui qui décide quand et surtout à qui. Puisque personne n’avait autant dominé un grand joueur, personne n’avait eu la puissance de Pogacar sur ce Tour d’Italie et « Pogi » avait décidé de l’utiliser.

type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/jpeg"> type="image/jpeg">>>>>>>

On ne bouge pas : Pogacar n’a pas laissé sortir Bardet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Emy LTR est-elle toujours en couple avec Odah Sama, le père de son fils ? – .
NEXT Mathieu Dandenault annonce un changement radical de carrière ! – .