Adieu le gaz ? – Courrier du lecteur

Adieu le gaz ? – Courrier du lecteur
Adieu le gaz ? – Courrier du lecteur

Entre la route qui appelle les camping-cars et la panne d’essence, le monde du caravaning se trouve à la croisée des chemins. Alors que les réservoirs s’épuisent, une question pressante se pose : quel avenir pour le confort et l’autonomie des nomades modernes ? Découvrons la question d’un de nos lecteurs à ce sujet…

La question de l’Alligator 427 (commentaire sur le site du magazine)

Bonjour ! J’ai lu votre article intitulé « Révolution(s) chez Caravelair » paru dans Le Monde du Plein Air n°179. Le tout en polyester est une bonne chose et les packs d’équipements en option sont pratiques. Par contre je ne comprends pas l’abandon des feux gaz (même chose pour le réfrigérateur et le chauffage) ! Que faites-vous si vous vous arrêtez ou passez la nuit sur une aire de repos pendant votre séjour de vacances, ce qui est mon cas ?

Notre réponse

Caravelair et Sterckeman ont lancé cette année deux petites caravanes, les Alba 350 et Easy 350 CP, équipées d’un réfrigérateur à compression et surtout d’une plaque de cuisson électrique. Mais ce sont deux exceptions et, même si Sterckeman s’apprête à lancer une voiture familiale compacte tout électrique bien plus ambitieuse, la majorité des modèles des deux gammes fonctionnent encore en partie au gaz.

Bien entendu, tout cela doit respecter le poids tractable homologué de la voiture (1 000 kg pour l’ID.Buzz). Pour nos essais de traction, nous profitons pleinement des possibilités que nous offre le code de la route. Dans le cadre d’une utilisation « réelle », la situation doit être réévaluée en tenant compte de la charge utile…

(function(d, s, id){ var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = identifiant; js.src = “//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3”; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Euro-2024 : Yamal et Cubarsi retenus par l’Espagne, pas Asensio
NEXT Des huées « fatales » pour l’ego de Trump ?