parcours, favoris, Français à suivre, chaîne TV… Tout ce qu’il faut savoir sur le Tour d’Italie

parcours, favoris, Français à suivre, chaîne TV… Tout ce qu’il faut savoir sur le Tour d’Italie
Descriptive text here

La 107e édition du Tour d’Italie débute ce samedi 4 mai avec Tadej Pogacar comme grand favori. Le Slovène vise cette année un doublé Giro-Tour de France, du jamais vu depuis 1998. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le parcours et les coureurs à suivre.

Quels sont les principaux favoris ?

Grand favori de ce Tour d’Italie, Tadej Pogacar s’attaque samedi à l’immense défi de remporter le Giro et le Tour de France la même année, un exploit inédit depuis vingt-six ans. Personne depuis Marco Pantani en 1998 n’a réussi ce tour de force qui consiste à enchaîner deux odyssées de trois semaines pour 42 étapes et 6892 kilomètres au total. Derrière le glouton slovène de l’équipe UAE Emirates, d’autres coureurs seront à surveiller pour le général : le vétéran gallois Geraint Thomas (Ineos), le jeune loup belge Cian Uijtdebroeks (Visma-Lease a bike), l’Auvergnat Romain Bardet (DSM) ou encore l’Australien Ben O’Connor (Décathlon-AG2R la Mondiale).

>> Les favoris du Giro 2024

Pourquoi Pogacar peut-il écrire plus d’histoire ?

Vainqueur en début de saison des Strade Bianche, du Tour de Catalogne et de Liège-Bastogne-Liège, Pogacar s’attaque désormais à la conquête du Tour d’Italie avec l’objectif de devenir le premier coureur depuis Marco Pantani en 1998 à remporter le la même année, le Giro et le Tour de France, un exploit qui va encore ajouter à sa légende. Fausto Coppi, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain ont réalisé le doublé à deux reprises. Mais le cyclisme est devenu si compétitif que l’aventure est désormais considérée comme presque impossible, et les rares qui l’ont essayé dans un passé récent, comme Alberto Contador ou Chris Froome, ont échoué.

Quels sont les Français à suivre ?

Deuxième derrière Pogacar sur Liège-Bastogne-Liège à 33 ans, son meilleur résultat dans un Monument, Romain Bardet signerait pour réaliser le même résultat en Italie. Alors qu’il pourrait mettre un terme à sa carrière en fin de saison, le leader de la DSM se présente pour la troisième fois sur le Giro après une 7e place en 2021 et un abandon crève-cœur en 2022, malade alors qu’il était quatrième au classement général. Pas épargné par les critiques et les galères depuis le début de la saison, Julian Alaphilippe (Soudal-Quick Step) voudra lui aussi briller pour ses grands débuts sur le Giro, à 31 ans. Il visera une victoire d’étape, tout en rêvant pourquoi pas d’enfiler le maillot rose. Christophe Laporte (Visma-Lease a bike) et Aurélien Paret-Peintre (Décathlon-AG2R La Mondiale) chercheront également à lever les bras.

A quoi ressemble le cours ?

Cette 107e édition partira samedi de Venaria Reale pour 3 400 kilomètres répartis en 21 étapes pour 44 650 mètres de dénivelé positif. L’arrivée est prévue à Rome le 26 mai. Le peloton, composé de 22 équipes de 8 coureurs, aura droit à deux contre-la-montre individuels pour un total de 71,8 km (7e et 14e étapes). Deux jours de repos sont prévus les 13 et 20 mai.

Certaines rencontres s’annoncent aussi spectaculaires que décisives. Citons notamment la 15e étape, qui offrira 5 300 mètres de dénivelé et des passages à 19% dans les deux derniers kilomètres. Mention spéciale également pour la 17ème étape et ses cinq ascensions classées. Sans oublier la 20ème et avant-dernière étape, dernier gros morceau de ce Giro avec deux passages au sommet du Monte Grappa, une terrible montée de 18 bornes à 8,1%.

>> Le parcours complet du Giro 2024

Quels sont les principaux absents ?

Touché par le Covid-19 et contraint à l’abandon l’an dernier alors qu’il portait le maillot rose de leader du Giro, Remco Evenepoel est absent de cette édition. Concentré sur l’objectif de disputer son premier Tour de France, le Belge de 24 ans se remet actuellement de sa lourde chute subie lors du Tour du Pays Basque. Tombant également sur la même épreuve, le Slovène Primoz Roglic, vainqueur du Giro 2023, va mieux et prépare également le Tour. A noter également les absences du Danois Jonas Vingegaard, qui espère se remettre de ses blessures pour être au départ du Tour le 29 juin, du Belge Wout van Aert, qui avait fait de ce Giro l’un de ses objectifs avant de chuter lourdement sur Through Flanders. , et le champion du monde néerlandais Mathieu van der Poel.

Ce Giro sera à suivre en intégralité sur la chaîne Eurosport 1, et en direct commenté sur le site et l’application RMC Sport. Toutes les étapes sont prévues entre 17h et 17h30, en fonction du rythme des coureurs, sauf la 15ème étape – l’étape reine – qui arrivera vers 16h11 et la dernière étape prévue à 18h30.

>> Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder le Giro 2024 ?

Quels sont les résultats du Giro ?

106 éditions ont été disputées depuis la création de l’épreuve en 1909. Avec 69 victoires pour l’Italie, 7 pour la Belgique, 6 pour la France, 4 pour l’Espagne, 3 pour la Russie et la Suisse, 2 pour la Colombie, la Grande-Bretagne et le Luxembourg, 1 pour la Slovénie. , Canada, Équateur, États-Unis, Irlande, Pays-Bas, Suède et Australie. Le record de victoires est de 5 pour Alfredo Binda entre 1925 et 1933, Fausto Coppi entre 1940 et 1953, et Eddy Merckx entre 1968 et 1974. Trois Français ont déjà remporté le Giro : Laurent Fignon en 1989, Bernard Hinault en 1980, 1982 et 1985, et Jacques Anquetil en 1960 et 1964. En 2023, c’est Thibaut Pinot qui termine meilleur cavalier français en prenant la 5e place du général.

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ramos, Flament, Marchand… La composition toulousaine avec des choix forts du staff pour la demi-finale
NEXT Déclaration d’amour de John Textor à Pierre Sage, confirmé comme entraîneur