Ramos, Flament, Marchand… La composition toulousaine avec des choix forts du staff pour la demi-finale

Ramos, Flament, Marchand… La composition toulousaine avec des choix forts du staff pour la demi-finale
Ramos, Flament, Marchand… La composition toulousaine avec des choix forts du staff pour la demi-finale

l’essentiel
Le staff « rouge et noir » a dévoilé ce vendredi 3 mai la composition de son équipe qui défiera les Harlequins en demi-finale de la Coupe des Champions, ce dimanche 5 mai au Stade de Toulouse (16 heures).

On prend (presque) les mêmes et on recommence ? Après le flamboyant succès contre Exeter en quart de finale (64-26), le staff « rouge et noir » a dévoilé ce vendredi 3 mai les noms des 23 joueurs qui défieront les Harlequins, dimanche 5 mai au Stadium ( 16h00). Avec l’objectif, après deux saisons d’achoppements sur l’avant-dernière marche, ramener le Stade Toulousain en finale pour la première fois depuis le titre conquis en 2021.

Lire aussi :
Stade Toulousain-Harlequins : « Ils essaient, et sur quelqu’un qui peut être influencé… » déclare un arbitre qui a dirigé les Anglais

Une composition qui fait la part belle aux « Européens » puisqu’un seul changement – ​​en deuxième ligne – est à noter dans le XV de départ par rapport à celui aligné lors du précédent match de Champions Cup. A son avantage lors des derniers week-ends, Thibaud Flament a ainsi relégué sur le banc Richie Arnold, de retour dans le groupe après avoir connu quelques problèmes musculaires et qui aurait peut-être manqué de rythme, lui qui n’a plus joué depuis le quart. Ce qui est un petit événement puisque Flament n’a jamais débuté un match décisif sous le maillot toulousain avec le n°4 sur le dos.

Ramos sur le banc, une rareté

Pour le reste, ce sera donc une priorité de continuité mais aussi de choix forts. A commencer par mettre sur le banc Thomas Ramos, buteur régulier des Stadistes et une nouvelle fois à 100% de ses capacités – il revenait d’une contusion à la crête iliaque au cours du quart-temps. Soit autant de fois en deux matches de phase finale que lors des… 21 précédents.

Lire aussi :
Stade Toulousain-Harlequins : « On a l’impression qu’il est passé par notre école de rugby… » Un match particulier pour l’Anglais Jack Willis

Alors que la possibilité d’aligner Blair Kinghorn et l’ouvreur international français en même temps a été testée lors de la dernière journée de Top 14, en décalant l’Ecossais sur l’aile droite, Ugo Mola et ses adjoints ont préféré conserver l’excellent pick de la saison. en dernière défense, lui qui a joué tous les matchs de cette campagne 2023/2024. Il devrait également endosser le rôle de buteur, secteur dans lequel il affiche un taux de réussite de 77% en compétition continentale.

Il sera épaulé dans le triangle arrière par Matthis Lebel et Juan Cruz Mallia tandis que Paul Costes, étincelant face à Exeter, profite de l’absence de Pierre-Louis Barassi (côtes, récupération) pour prendre sa place aux côtés de l’indispensable Pita Ahki au centre. du champ. Absent lors des deux dernières journées de Top 14, Antoine Dupont revient sans surprise dans la mêlée et formera la charnière avec Romain Ntamack.

Mauvaka, preuve par 7

Au sein du peloton et en dehors de Flament, le principal arbitrage au vu des forces en présence a concerné le poste de talonneur, où Peato Mauvaka, qui a disputé les six premiers matches de Coupe des Champions avec le N.2 dans son dos, conserve la confiance du staff. , préféré à Julien Marchand. Cyril Baille et Dorian Aldegheri l’accompagneront en première ligne, Emmanuel Meafou complétant évidemment l’équipe tandis qu’Alexandre Roumat sera encadré par François Cros et Jack Willis en troisième ligne.

Lire aussi :
ENTRETIEN. Stade Toulousain : « Dix ans ça passe vite… » Ses débuts, ses amis Baille et Aldegheri, la Coupe d’Europe… Julien Marchand se livre

Sur le banc, le staff a opté pour une répartition « 5-3 ». Marchand et Arnold seront accompagnés de Rodrigue Neti et Joel Merklerv (plutôt que David Ainu’u) tandis que Mathis Castro-Ferreira, très visible ces derniers temps, profite de la blessure de Joshua Brennan (mollet) pour couvrir le poste de troisième ligne et découvrir le Stade où il disputera seulement son deuxième match continental après le 8ème de finale contre le Racing 92. Derrière, Paul Graou doublera au poste de demi de mêlée, Ramos ceux d’ouvreur et d’arrière tandis que Santiago Chocobares a été préféré à Dimitri Delibes, étant entendu que Kinghorn ou même Costes peut jouer sur l’aile.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV sur sa terre sacrée, pas de miracle pour Nadal
NEXT le chauffeur d’un bus isérois raconte les heurts entre supporters de l’OL et du PSG