Daniel Radcliffe explique n’avoir plus de contact avec JK Rowling, accusée de transphobie

Daniel Radcliffe explique n’avoir plus de contact avec JK Rowling, accusée de transphobie
Daniel Radcliffe explique n’avoir plus de contact avec JK Rowling, accusée de transphobie

Des relations qui ne sont plus au beau fixe. Si Daniel Radcliffe sait qu’il doit beaucoup à JK Rowling, la créatrice d’Harry Potter, il déplore ses positions jugées transphobes qui n’ont cessé de créer la polémique ces dernières années.

Dans une interview accordée au magazine américain The Atlantic, l’interprète d’Harry Potter explique ne plus avoir de contact avec l’auteur depuis les tweets polémiques qu’elle a publiés en juin 2020.

Pour rappel, elle avait partagé un article faisant référence aux « personnes qui ont leurs règles », commentant ironiquement : « Je suis sûre qu’il fallait trouver un mot pour ces personnes. Quelqu’un m’aide. Feu? Famille ? Femm ? « . Un commentaire qui a mal été aux yeux de certains internautes, qui lui ont rappelé que les hommes transgenres pouvaient avoir leurs règles. Depuis, elle a tenu de nombreux commentaires tendancieux à l’égard de la communauté transgenre.

Même s’il reconnaît qu’il doit beaucoup à JK Rowling, il ne compte pas changer d’avis. “Harry Potter n’aurait pas existé sans elle, donc il est probable que rien de ce qui m’est arrivé dans la vie ne se serait produit comme cela sans elle.” Mais cela ne veut pas dire que vous devez vos croyances à quelqu’un pour le reste de votre vie », a-t-il déclaré.

Un brin nostalgique, il regrette la tournure des événements. “Ça me rend très triste. Je pense à la personne que j’ai rencontrée, aux moments que nous avons partagés, aux livres qu’elle a écrits, au monde qu’elle a créé, et tout cela me semble si profondément empathique. »

Pas question en revanche de regretter sa prise de position immédiate suite à ces propos. «Je travaillais avec le projet Trevor (association de défense des membres de la communauté LGBT) pendant 12 ans. Ne pas réagir aurait été une immense lâcheté », souligne-t-il.

JK Rowling s’est montrée très dure envers l’interprète d’Harry Potter et Emma Watson, les accusant d’avoir pris position en faveur des personnes trans. Depuis, elle semble leur en vouloir obstinément, à tel point que lorsqu’un internaute l’a informée que les deux acteurs lui devaient “des excuses”, elle a répondu qu’elle “ne voulait pas pardonner”, note le HuffPost. .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV scandale sur le tapis rouge, un chanteur s’énerve
NEXT Dans ses mémoires, Adriana Karembeu raconte les violences qu’elle a subies de la part de son père