Jean-Michel Aphatie dénonce le débat sur France 2 entre le Premier ministre et le président du RN

Jean-Michel Aphatie dénonce le débat sur France 2 entre le Premier ministre et le président du RN
Jean-Michel Aphatie dénonce le débat sur France 2 entre le Premier ministre et le président du RN

L’éditorialiste de « Quotidien » a souligné la tenue du débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella sur France 2 ce jeudi.

Un débat qui fait débat. Ce lundi 20 mai 2024, dans « Quotidien » sur TMC, Jean-Michel Aphatie a dénoncé la tenue d’un débat entre le Premier ministre Gabriel Attal et Jordan Bardella, tête de liste RN aux élections européennes, ce jeudi 23 mai sur France 2 Ce choc, à quelques semaines des élections européennes, sera animé vers 20h15 par Caroline Roux.

«C’est un projecteur fantastique»

Tout le monde fait semblant de trouver ce débat normal. C’est un débat très étrange (…) mais c’est le face-à-face que nous attendions depuis des mois !», a commencé l’éditorialiste. Et de poursuivre : «Sauf qu’il ne se passe rien dans ce débat car Jordan Bardella est candidat aux élections européennes. Il existe 37 listes officielles pour le scrutin du 9 juin. Mais du coup, cette promotion de Jordan Bardella au niveau de Gabriel Attal, ça fait qu’il y a une liste et 36 autres !« .

Pour le journaliste, «c’est un superbe coup de projecteur“, “un cadeau extraordinaire offert à Jordan Bardella pour cette élection» : «Qui a fait ce cadeau ? Par le Premier Ministre ! Du coup Jordan Bardella est élevé au niveau gouvernemental ! Incroyable ! Mais pourquoi un tel cadeau ?! Au Rassemblement National, il n’y a pas d’erreur. Maintenant, quand on parle de Gabriel Attal, c’est comme si on parlait du Bon Dieu« .

« Si on nous disait que ce débat était annulé, ce serait une bonne nouvelle démocratique »

Les 36 autres devraient crier au scandale mais ils font comme si c’était normal. Moi, je serais Marion Maréchal, je dirais : ‘Cette histoire ne marche pas du tout.’ Dans les sondages, elle est au ras des pâquerettes (…) Si un électeur national veut voter pour Marion Maréchal, mais en même temps, le vote utile, le vote effectif, le véritable adversaire, c’est Jordan Bardella. La preuve, c’est qu’il va lancer le débat ! Le même raisonnement vaut pour François-Xavier Bellamy (LR)», a poursuivi Jean-Michel Aphatie.

À LIRE : « Trouvez-vous cela normal ? » : Raphaël Glucksmann dénonce son “exclusion” du débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella sur France 2

Parmi les candidats, il y en a qui se plaignent, Raphaël Glucksmann. Depuis des années, le Parti socialiste pédale à côté du vélo. Hier, Olivier Faure, qui dirige le PS, s’est emparé d’Arcom. Il a dit : « Quel est ce débat ? C’est un scandale”. Son candidat a expliqué pourquoi c’est un scandale mais pas pour la raison qu’on pourrait imaginer», a poursuivi le chroniqueur de « Quotidien ». Et ajouté: “Ce n’est pas le débat qui le dérange, c’est le fait qu’il ne soit pas là ! Tout cela est triste ! Si on nous annonçait que ce débat était annulé, ce serait une bonne nouvelle démocratique.« .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Jura insoumis n’existe plus
NEXT Top 5 100% Québécois en NASCAR Canada à Terre-Neuve; Andrew Ranger signe une deuxième victoire consécutive