Qualifié pour la finale, Neuville voit plus loin – .

Qualifié pour la finale, Neuville voit plus loin – .
Qualifié pour la finale, Neuville voit plus loin – .

Contrat rempli. Pour la première fois depuis 2020 et une défaite contre Troyes dans les derniers instants de la prolongation (2-3, a.p.), Neuville retrouvera la finale de la Coupe de France grâce à ses deux succès en demi-finale contre Saint-Pierre. Georges-de-Reneins, d’abord là-bas à l’aller (1-2) puis ce samedi dans le Haut-Poitou, au retour (6-3).

En clin d’œil à l’histoire, comme il y a quatre ans, le Motoball Club Neuvillois recevra le samedi 7 septembre le Suma Troyes. Troyes, le meilleur ennemi de Neuville depuis des décennies. Troyes, où évoluent les Neuvilleis, champions de France en titre et invaincus toutes compétitions confondues depuis le 16 septembre 2023, date d’une défaite face aux Aubois, se déplacera samedi prochain pour un choc au sommet de l’Elite 1.

« Il ne faut pas s’arrêter là »

Deuxièmement, les chevaux de Troie ont cinq longueurs de retard sur un MBCN très actif en juillet. Après Troyes, les partenaires de Marc Compain accueilleront Camaret (4e), le 13 juillet, avant de se rendre à Carpentras (3e), une semaine plus tard. « Une fois que nous aurons terminé ces matchs, nous pourrons parler de ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire. Pour l’instant, nous avons les cartes en main mais restons prudents »prévient l’entraîneur Bertrand Delavault.

Autant d’échéances qui expliquent une joie contenue après la victoire de samedi contre Saint-Georges-de-Reneins. Si les Neuvillois ont conscience de réaliser une excellente saison, ils savent aussi qu’ils n’ont encore rien gagné. « Avec cette finale, nous avons atteint un deuxième objectif après celui d’être leaders à mi-championnat. Il ne faut pas s’arrêter là. Passons à l’étape suivante… »se souvient Louis Magnin.

Auteur d’un triplé, qui porte son total à 28 buts et consacre son statut de meilleur buteur de la saison, le meneur de jeu MBCN a éclaboussé le match de sa classe. Outre les buts, il a récupéré un nombre incalculable de ballons tout en démontrant une maîtrise technique impressionnante sur sa moto, le tout sous une pluie battante. « Cela aide l’équipe même si nous avons gaspillé beaucoup de contre-attaques, moi en premier. Mon taux de réussite doit être proche de zéro.

Car, comme Louis Magnin, le MBCN ne se contente plus de l’ordinaire. « Je prends l’exemple des rugbymen du Stade Toulousain en finale du Top 14 (Champions de France après avoir dominé Bordeaux 59-3). Même si la victoire était longtemps assurée, Toulouse a joué jusqu’à la dernière minute. Nous avons le même état d’esprit, nous voulons toujours faire plus. »

Pour défendre leur titre de champion de France. Pour aller glaner une onzième Coupe de France, un trophée qu’ils n’ont plus remporté depuis 2017. Et plus encore… Les Neuvillais ont conclu un pacte. Le Pacte des Loups.

Trophée de France : MBCN réserve en finale

Battu à Bollène (6-2) en demi-finale aller du Trophée de France, la réserve du MBC Neuvillois a renversé la situation samedi à domicile en s’imposant sur le score de 6-0. Neuville jouera la finale du Trophée de France dimanche 8 septembre contre Camaret dans le Vaucluse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Formule 1. Le commentateur de Canal+ Julien Fébreau a prêté sa voix à Transformers – .
NEXT La Métropole de Lyon accorde une aide de 250 000 euros au Bureau de l’OMS à Lyon – .