Naheed Nenshi est le nouveau chef du NPD de l’Alberta

L’ancien maire de Calgary, Naheed Nenshi, a remporté la course à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Alberta avec 86 % des voix. Il succède à Rachel Notley à la tête du NPD.

Les membres ont opté pour M. Nenshi plutôt que pour l’un des trois autres candidats, à savoir Sarah Hoffman, Kathleen Ganley et Jodi Calahoo Stonehouse.

Ils ont obtenu chacun moins de 10 % des voix. Le taux de participation était de 85,6%.

Le député Rakhi Pancholi et le syndicaliste Gil McGowan s’étaient tous deux présentés comme candidats avant d’abandonner à mi-parcours.

Époustouflé par le niveau de support

Je suis bien sûr époustouflé par le niveau de soutien des gens de partout dans la province et par celui qu’ils m’accordent encore une fois. […] leurs espoirs et leurs rêves pour leur communautédit Naheed Nenshi.

Pour moi, c’est une belle leçon d’humilité et je vais essayer d’être à la hauteur chaque jour.

Une citation de NaheedNenshi, chef du Nouveau Parti démocratique de l’Alberta

M. Nenshi a déclaré que même si la course est terminée, il reste encore beaucoup de travail à faire.

Naheed Nenshi succède à Rachel Notley avec une victoire écrasante.

Photo : Radio-Canada / Emmanuel Prince-Thauvette

Je pensais qu’après une si longue campagne, je pourrais peut-être me reposer. Mais c’est impossible, parce que nous avons un gouvernement qui est très difficile pour la majorité des Albertainscontinua Naheed Nenshi.

Sur la plateforme NPD Le chef fédéral, Jagmeet Singh, a déclaré qu’il avait hâte de travailler avec le nouveau chef du NPD de l’Alberta.

Ensemble, nous continuerons à construire le monde meilleur dont rêvait Tommy Douglas !il a écrit.

De son côté, le premier ministre du Manitoba, Wab Kinew, également néo-démocrate, a félicité M. Nenshi. Puissiez-vous diriger avec beaucoup de cœur, de joie et de sens moralil a écrit sur X.

Quelle circonscription ?

Maintenant que la direction a gagné, Naheed Nenshi a précisé que si une opportunité se présentait d’avoir un siège à l’Assemblée par le biais d’une élection partielle, il serait heureux de le faire.

M. Nenshi a toutefois exclu la possibilité de se présenter dans la circonscription que la députée néo-démocrate Shannon Phillips laissera vacante à Lethbridge.

Ouvrir en mode plein écran

Naheed Nenshi après avoir remporté la direction du NPD.

Photo : Radio-Canada / Emmanuel Prince-Thauvette

Pour être honnête, je ne connais pas très bien cette ville et je pense que chaque circonscription de la province mérite un député présent.

Je ne veux pas être comme le premier ministre. Je ne veux pas courir dans une circonscription où je vais une ou deux fois par an» a taclé Naheed Nenshi.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait eu des conversations avec d’autres députés néo-démocrates qui seraient tentés de lui céder leur circonscription, il a répondu qu’ils ont leur propre rêve de devenir député.

Mon travail en tant que chef, en tant que leader, consiste réellement à réaliser les rêves de tous les députés.

Couper les liens avec le NPD fédéral?

Lors de la course à la direction, Naheed Nenshi n’a pas caché sa volonté de couper les liens qui liaient le NPD provincial entretient avec le NPD fédéral.

Il a poursuivi dans cette même veine, en promettant de mettre en place un processus transparent permettant aux membres de prendre la décision une fois pour toutes.

L’ancien maire de Calgary n’a pas été en mesure d’indiquer combien de temps ce processus pourrait prendre, mais souhaite que la conversation avec les membres a lieu dès que possible.

Une course marquée par l’unité

La course à la direction a été marquée par une certaine unité entre les candidats, qui contraste avec la course de leurs adversaires du Parti conservateur uni (UCP) il y a près de deux ans.

Au cours des débats, les différents candidats néo-démocrates se sont entendus sur l’importance de s’attaquer au problème du logement ou encore sur la nécessité d’améliorer l’économie pour qu’elle profite à tous les Albertains.

Ouvrir en mode plein écran

Candidats à la direction du Nouveau Parti démocratique de l’Alberta : Kathleen Ganley, Sarah Hoffman, Jodi Calahoo Stonehouse et Naheed Nenshi.

Photo : La Presse Canadienne / Jeff McIntosh

L’un des seuls points de friction concernait les liens avec le Nouveau Parti démocratique fédéral depuis que M. Nenshi a proposé de rompre les liens avec le parti de Jagmeet Singh.

Les autres candidats ont suggéré de rester liés au parti fédéral ou ont proposé de consulter les députés sur cette question.

Naheed Nenshi après Rachel Notley

Naheed Nenshi, née à Toronto, remplace Rachel Notley après qu’elle ait annoncé en janvier dernier son intention de quitter le poste de chef. Elle fut ainsi à la tête du parti pendant près de dix ans.

Naheed Nenshi a été maire de Calgary pendant 11 ans, de 2010 à 2021. Au moment de sa victoire, il était le premier musulman à devenir maire d’une grande ville nord-américaine.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, salue la foule lors du défilé du Stampede.

Ouvrir en mode plein écran

Naheed Nenshi en tant que maire de Calgary lors du défilé du Stampede 2017.

Photo : La Presse Canadienne / Jeff McIntosh

Il a dû faire face à des crises majeures, dont la pandémie de la COVID-19, la crise économique de 2014 et les inondations de 2013. Le financement de la bibliothèque du centre-ville a été approuvé sous sa direction.

Avant sa carrière politique, M. Nenshi est diplômé en 1998 de la prestigieuse université Harvard aux Etats-Unis, avant de travailler quelques années pour le cabinet de conseil américain McKinsey.

En 2004, Naheed Nenshi devient professeur agrégé à l’Université Mount Royal, basée à Calgary, où il se spécialise dans la gestion et le marketing du secteur sans but lucratif.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT L’île CANUA enfin ouverte au public – .