La Suisse attire de plus en plus de touristes

La Suisse attire de plus en plus de touristes
La Suisse attire de plus en plus de touristes

La Suisse attire de plus en plus de touristes

Publié aujourd’hui à 11h05

Abonnez-vous maintenant et profitez de la fonction de lecture audio.

BotTalk

Indépendamment de la météo, qui reste très mitigée, il devrait y avoir encore plus de touristes visitant la Suisse pendant les vacances d’été. Les hébergements s’attendent à une augmentation allant jusqu’à 12% par rapport à 2023. Ce chiffre est basé sur une enquête réalisée pour Suisse Tourisme parmi les destinations de voyage les plus populaires. La tendance à la hausse dans le secteur hôtelier devrait se poursuivre. C’est le cas depuis la pandémie. L’année dernière déjà, les nuitées estivales ont atteint un nouveau record. Notre pays est de plus en plus apprécié des voyageurs en provenance d’Asie du Sud-Est et d’Amérique du Nord.

En revanche, les Suisses, comme les autres, voyagent moins à l’intérieur des frontières. Seulement 39 % des personnes interrogées envisagent de passer des vacances dans leur pays cet été. L’année dernière, ils étaient encore 43 %. Cette proportion a diminué depuis la reprise des voyages à l’étranger après la pandémie.

Pénurie de main d’œuvre qualifiée

L’été attire de plus en plus de monde. Les prestataires souhaiteraient donc mieux répartir les vacanciers tout au long de l’année pour lutter contre le tourisme de masse. C’est pourquoi Suisse Tourisme met l’accent sur une promotion accrue de l’automne.

Si une croissance constante est attendue pour les mois de juillet et août, le printemps et l’arrière-saison restent plus discrets. Dans un communiqué, les localités interrogées, hors destinations touristiques traditionnelles, ne s’attendent pas à être débordées.

Les flux touristiques saisonniers entraînent un développement inégal et aggravent en été une situation déjà tendue dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie. L’année dernière déjà, certains restaurants de régions populaires n’ont pu ouvrir que de manière limitée. Si la situation s’est légèrement améliorée cette année, comme le confirme GastroSuisse, «la recherche de personnel qualifié reste un défi majeur». Une étude de l’association professionnelle HotellerieSuisse rapporte que 30% des hôtels ont dû adapter leurs offres faute de main d’œuvre. Par exemple, en ne louant qu’une partie des salles ou en réduisant leurs horaires d’ouverture.

Martin Nydegger, directeur de Suisse Tourisme, relativise toutefois. Ceci n’est qu’une estimation. Il faudra attendre l’automne pour avoir une analyse concrète de la tendance et obtenir des chiffres détaillés. Mais les valeurs sûres, en matière de destinations, ne mentent pas, confie-t-il. «C’est une très bonne chose que la Suisse reste attractive.» Il met également en avant de nouvelles fonctionnalités, comme le nouvel itinéraire cycliste Glacier Express, de Saint-Moritz à Zermatt.

Globalement, les prévisions font état d’un ralentissement de la croissance du tourisme en 2024. « Les effets de rattrapage post-Covid sont encore perceptibles, mais la demande risque de s’essouffler. »

Développement durable et tourisme

En plus de l’enquête sur les vacances d’été, Suisse Tourisme a voulu savoir dans quelle mesure les Suisses, par rapport aux touristes étrangers, associent vacances et écologie. Une enquête a été menée dans notre pays et au-delà de nos frontières.

En Suisse, 30% des personnes interrogées ont choisi de compenser au moins une fois leurs émissions de CO2 lors de la réservation de leurs vacances ou ont choisi un tour opérateur qui s’efforce d’être soucieux de l’environnement. La proportion est à peu près la même en Grande-Bretagne.

Selon l’étude, les Français et les Françaises sont les plus exemplaires. Trente-neuf pour cent ont déjà opté pour une mesure compensatoire. La France, avec 45% des sondés, est également en tête en matière de choix d’hébergements certifiés éco-responsables. En Suisse, ce chiffre n’est que de 36%. Martin Nydegger a été surpris par ce résultat. D’autant plus que Suisse Tourisme met fortement l’accent sur la durabilité avec son label. Une sensibilisation qu’il est donc essentiel de poursuivre.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

Christophe Gilb écrit en tant que journaliste économique sur l’alimentation, les voyages et le tourisme ainsi que sur la vente au détail. Il coordonne régulièrement les rapports de la section. Auparavant, il a travaillé pour le « Luzerner Zeitung ». Il est lauréat du Prix du journalisme de Zurich.Plus d’informations

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La SNCF « vous invite à reporter » vos voyages en train – .
NEXT Découvrez les 11 lauréats du budget participatif d’Angers – Angers Info – .