Dans l’Orne, on veut retrouver 1 000 espèces dans un château

Dans l’Orne, on veut retrouver 1 000 espèces dans un château
Dans l’Orne, on veut retrouver 1 000 espèces dans un château

Par

Clément Gousseau

Publié le

23 mai 2024 à 17h06

Voir mon actualité
Suivre Le Journal de l’Orne

Et si, 24 heures, avez-vous pris le temps d’observer la nature qui vous entoure ? C’est l’invitation lancée par Terres d’Argentan, à l’occasion de la dixième édition des 24 Heures de la Biodiversité.

Cet événement itinérantorganisé pour la première fois à Gouffern-en-Auge, Samedi 25 mai et dimanche 26 mai 2024est le plus grand rassemblement de naturalistes de Normandie.

1 000 espèces recherchées

Dans deux jours, une centaine de naturalistes tentera de réaliser un inventaire exhaustif de la faune et de la flore du Château du Bourg-Saint-Léonard.

Objectif : Mieux comprendre les défis à venir pour préserver la biodiversité soumis à une évolution constante.

Ces naturalistes sont tous des spécialistes dans leur domaine.

Philippe Toussaint, maire de Gouffern-en-Auge.

Au total, la présence de 1 000 espèces est attendue. Bien entendu, les naturalistes seront également à la recherche de la perle rare. Le fruit de leur travail sera publié à la fin de l’événement.

Un événement festif et pédagogique

Outre l’aspect scientifique, ces 24 heures de la biodiversité ont également pour objectif de permettre au grand public de s’intéresser à la nature. Plusieurs activités sont ainsi organisées.

Rencontres avec des naturalistes sont prévus, mais aussi une visite de la station d’épuration de Bourg-Saint-Léonard (sur inscription). Un marché local est prévu samedi et dimanche matin, ainsi qu’un Concert du samedi soir.

Vidéos : actuellement sur -

Au total, 500 personnes sont attendues les week-ends, y compris ceux scolaires. « Nous souhaitons créer un événement intergénérationnel. Des étudiants de Caen, Rennes ou Rouen seront présents. La biodiversité est vaste, il est très important de sensibiliser les gens à ce sujet. »

Programme

Samedi 25 mai.

13h00 : Ouverture du marché et du village communautaire

14h et 15h30 : Visite guidée de la station d’épuration de Bourg-Saint-Léonard (inscription par mail : [email protected])

14h30 : Rencontre avec les oiseaux du château

15h et 17h45 : Des souvenirs aux racines, jeu participatif

16h : Insectes de la forêt communale de Bourg-Saint-Léonard

17h30 : Découverte des plantes sauvages comestibles

20h : Concert de Baptiste Pizon

21h45 : A la recherche des rapaces nocturnes

22h30 : Chasse aux papillons dans le parc du château

22h30 : Sur les traces des dragons d’eau, site de la colonie forestière de Gouffern

23h : Chasse aux papillons de nuit, maison forestière de la Haie d’Aunou

dimanche 26 mai

9h00 : Découverte des oiseaux autour du parc

10h30 : Introduction aux lichens par David Vaudore

14h00 : animation champignons 24h/24

15h : Projection du documentaire « La disparition des lucioles », suivie d’une rencontre-débat avec son réalisateur Laurent Segal

16h30 : Réception de clôture des 24 Heures de la Biodiversité, avec annonce des gagnants du concours photo

24 heures de la biodiversité, samedi 25 mai et dimanche 26 mai, Château du Bourg-Saint-Léonard

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Occitanie, le conducteur de ce fourgon a écopé d’une amende de 1 440 € sur autoroute
NEXT Netto ouvre ses portes avenue Anatole-France, à Narbonne, ce 12 juin : visite en avant-première