Tarn. Champions d’Occitanie, les femmes de Labruguière nourrissent des ambitions nationales

Les femmes de l’Olympique Labruguière hissent le bouclier Occitanie le 28 avril 2024

Crédit : OLXV

Le bouclier n’est pas encore gravé, mais il a trouvé son écrin au club-house. Dimanche 28 avril, les féminines de l’Olympique Labruguière XV (Tarn) ont remporté le championnat Occitanie Fédérale 2, aux dépens du Nord Quercy (21-30). Déjà titrées l’an dernier, les Labruguiéroises conservent ainsi leur titre.

Avec une seule défaite en saison régulière, les Tarnaises s’avançaient comme favorites pour leur propre succession dans ces phases finales. En quart, ils ont dû batailler pour éliminer le TUC, seule équipe à avoir réussi à leur arracher une victoire cette année (succès 19-14). Les Toulousaines ont cependant donné du fil à retordre aux Tarnaises, menées une bonne partie du match avant de parvenir à inverser la tendance. ” Ça nous a permis de voir qu’ils avaient du caractère et qu’ils pouvaient réagir », analyse Philippe Nicolas, l’entraîneur des trois-quarts. ” La saison dernière, dès qu’on était menés, on se mettait une pression énorme. C’est là que nous avons pris un autre tournant », ajoute Luce Berthoumieu, 3e ligne et capitaine.

« Il y a eu de nombreuses dernières actions… »

En demi-finale, l’OL Pour la finale, au stade Gaston Vivas de Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne), c’est une équipe du Nord Quercy invaincue en saison régulière qui affronte les Tarnaises. ” On l’a abordé avec beaucoup de pression parce qu’on avait de l’ambition, c’est sûrcommente le capitaine. Après, on a la chance d’avoir des coéquipiers qui n’ont pas pu être sur le terrain, qui nous ont fait une préparation extraordinaire, qui nous ont vite recentrés sur le match. « .

Parties du bon pied, les Labruguiéroises mènent 17-7 à la mi-temps et maintiennent leur avantage avant que l’arbitre ne mette fin au match (succès 30-21) » Cela a pris du temps, il y a eu beaucoup de dernières actions ! » plaisante Luce Berthoumieu. Le bouclier est levé dans la bonne humeur, les deux équipes prenant le temps de prendre quelques photos ensemble pour immortaliser cet après-midi.

Lieu en France

Le titre régional ne sonne cependant pas la fin de la saison pour les pensionnaires de Maurice Cabanac. Dimanche 12 mai, ils devront enfiler le bleu d’échauffement pour attaquer le championnat de France en huitièmes de finale face à Villeuneuve de Marsan, vainqueur de la petite finale de leur championnat régional de Fédérale 2. Les ambitions sont, dans un premier temps, de prendre les matches un à un. Là, on ne connaît pas trop les adversaires et le premier objectif serait d’arriver en quarts de finale et de passer ces quarts de finaleestime l’entraîneur des lignes arrières. A partir de là, je pense qu’on peut y croire « .

Depuis cette saison, seules les deux équipes finalistes du championnat de France peuvent accéder au niveau supérieur. Premier acte de cette « saison dans la saison », dimanche prochain, dans un stade qui n’a pas encore été communiqué.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV après la rixe du quartier des Chantiers, 8 jeunes interpellés
NEXT un choix discutable pour décarboner le Québec, insistent les experts