La Banque mondiale approuve la demande de prêt de 2,25 milliards de dollars du Nigeria

La Banque mondiale approuve la demande de prêt de 2,25 milliards de dollars du Nigeria
La Banque mondiale approuve la demande de prêt de 2,25 milliards de dollars du Nigeria

La Banque mondiale a approuvé un prêt total de 2,25 milliards de dollars au Nigeria pour l’aider à stabiliser son économie suite aux réformes et à accroître le soutien aux pauvres, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué.

En avril, le ministre des Finances Wale Edun a déclaré que le Nigeria cherchait à obtenir jusqu’à 2,25 milliards de dollars de prêts auprès de la Banque mondiale et qu’il espérait que le conseil d’administration de la banque approuverait cette demande en juin.

L’année dernière, en mai, le président nigérian Bola Tinubu a lancé les réformes les plus audacieuses du pays depuis des décennies, supprimant une subvention à l’essence populaire mais coûteuse et dévaluant fortement la monnaie à deux reprises pour tenter de relancer la croissance. Mais ces mesures ont alimenté l’inflation et aggravé la crise du coût de la vie.

Avec la dévaluation, le Fonds monétaire international prévoit que les subventions aux carburants pourraient coûter jusqu’à 3 % du PIB cette année, car les augmentations des prix à la pompe n’ont pas suivi leur coût en dollars.

Les syndicats ont également fait pression sur Tinubu pour qu’il annule les réformes.

La Banque mondiale a annoncé qu’elle avait approuvé un prêt de 1,5 milliard de dollars pour soutenir les réformes du Nigeria et un autre de 750 millions de dollars pour accélérer la mobilisation des revenus.

Elle a ajouté que le Nigeria s’était lancé dans des réformes clés pour remédier aux distorsions économiques et renforcer ses perspectives budgétaires, ajoutant que le pays avait pris « des mesures initiales essentielles pour restaurer la stabilité macroéconomique, augmenter les revenus et créer les conditions nécessaires pour relancer la croissance et réduire la pauvreté.

Le prêt soutiendra les efforts du Nigeria visant à accroître les revenus non pétroliers et à promouvoir la viabilité budgétaire, ce qui aidera ce pays d’Afrique de l’Ouest à fournir des services publics de qualité, a indiqué la Banque mondiale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Dans une vidéo choquante, un camionneur frappe des femmes migrantes avec une sangle à Vintimille – .