votre pouvoir d’achat a bondi depuis janvier 2024 ! – .

votre pouvoir d’achat a bondi depuis janvier 2024 ! – .
votre pouvoir d’achat a bondi depuis janvier 2024 ! – .

Une amélioration significative du pouvoir d’achat

La baisse des taux d’intérêt observée depuis janvier 2024 a eu un impact direct et positif sur le pouvoir d’achat des acheteurs. Selon une étude d’Empruntis, relayée par BFM TV, cette amélioration représente une hausse de 5% en seulement six mois. Pour les ménages, cela signifie une meilleure capacité d’emprunt, passant de 128 000 euros en décembre 2023 à 134 000 euros pour une mensualité de 800 euros hors assurance. Cette baisse des taux, qui étaient passés à 4,5%, a ramené les taux à 3,8% sur 20 ans en juin 2024. Ainsi, les emprunteurs peuvent bénéficier de meilleures conditions de crédit, favorisant leur pouvoir d’achat. immobilier.

Avec la concurrence entre banques, les emprunteurs bénéficient de marges de négociation plus importantes. Les établissements bancaires cherchent à attirer les meilleurs profils en proposant des réductions sur les taux. Par exemple, certains dossiers peuvent obtenir des taux de 3,6 % ou 3,7 % sur 25 ans, comparativement à un taux de référence de 3,95 %. Les primo-accédants, notamment, peuvent bénéficier de prêts spécifiques allant de 15 000 à 25 000 euros, à taux d’intérêt nul ou inférieur au prêt principal. Cette dynamique est d’autant plus favorable avec le retour en force des jeunes emprunteurs : lLa proportion des moins de 30 ans est passée de 25 % en 2023 à 28 % en 2024.

La grande incertitude avec l’éventuel changement de gouvernement

Malgré l’amélioration du pouvoir d’achat, les restrictions imposées par le Haut Conseil de stabilité financière restent un frein pour certains emprunteurs. Le taux d’endettement est limité à 35 % et la durée du prêt à 25 ans, sauf exceptions. Empruntis suggère de prendre en compte le reste de la vie pour assouplir ces conditions, mais il existe des marges de manœuvre pour obtenir des dérogations.

L’approche d’élections législatives anticipées crée une incertitude supplémentaire sur le marché immobilier. Depuis la dissolution de l’Assemblée nationale le 9 juin 2024 par le Président de la République, le secteur attend les résultats électoraux. Un nouveau gouvernement pourrait adopter des politiques différentes en matière de logement, influençant ainsi les taux d’intérêt et le pouvoir d’achat des acheteurs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Philippe Krief prend la direction de l’ingénierie du groupe Renault – .