universitaires et experts soulignent à Mohammedia la pertinence du plan d’autonomie

universitaires et experts soulignent à Mohammedia la pertinence du plan d’autonomie
Descriptive text here

mercredi 15 mai 2024 à 20h16

Mohammedia – Universitaires et experts ont souligné, mercredi à Mohammedia, la pertinence du plan d’autonomie présenté par le Maroc pour résoudre définitivement le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Réunis à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales (FSJES) autour d’une conférence sur le « Plan d’autonomie dans les provinces du Sud du Royaume : dimensions, implications et perspectives », les intervenants ont souligné le bien-fondé de l’initiative marocaine à la lumière des récentes développements, en particulier le soutien croissant et sans précédent qu’elle a pu recueillir.

Sous l’angle de différentes disciplines du droit public et des sciences politiques (droit international, relations internationales, géopolitique, droit constitutionnel, etc.), une vingtaine d’universitaires ont exposé les différents aspects de ce projet, qui a permis au Maroc de consolider sa position sur la scène internationale. scène, et dénoncer les positions stériles des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume.

Les participants à cette conférence ont ainsi souligné les différentes dimensions, implications et perspectives du plan d’autonomie, qui constitue la seule base sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce conflit.

Cette rencontre a également été l’occasion d’inciter les chercheurs et étudiants à approfondir la recherche scientifique sur le plan d’autonomie et à étudier ses différents aspects.

Les intervenants ont, à ce titre, souligné l’importance du plaidoyer universitaire et de la diplomatie dans la défense de la première cause nationale.

Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Zineddine, chef de la section droit public et sciences politiques à la FSESJ de Mohammedia et coordonnateur général de cette conférence, a souligné que l’importance de cette rencontre réside dans le fait qu’elle met l’accent sur les aspects conceptuels, historiques , les aspects politiques et stratégiques du plan d’autonomie, qui garantit le règlement de ce conflit artificiel, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume.

D’autant plus, a ajouté M. Zineddine, que ce plan bénéficie désormais du soutien de plus de 100 pays à travers le monde et dans un contexte marqué par la reconnaissance croissante de la marocanité du Sahara. Un fait illustré notamment par l’ouverture de consulats de plusieurs pays dans les provinces du sud du Royaume.

Cette conférence a été organisée par les laboratoires de la section Droit public et Sciences politiques de la FSJES de Mohammedia, en partenariat avec leurs homologues de la FSJES d’Aïn Chock et de la FSJES d’Agdal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Il y avait du sang partout », témoigne une Française
NEXT affrontements à Los Angeles sur le campus de l’UCLA