Amazon condamné à une amende de 5,9 millions de dollars pour avoir imposé des quotas de production aux travailleurs

Amazon condamné à une amende de 5,9 millions de dollars pour avoir imposé des quotas de production aux travailleurs
Amazon condamné à une amende de 5,9 millions de dollars pour avoir imposé des quotas de production aux travailleurs

Le géant du commerce électronique Amazon a été condamné à une amende de 5,9 millions de dollars pour avoir imposé des quotas de production onéreux dans ses entrepôts, a annoncé mardi le bureau du commissaire au travail de Californie.

Les quotas ont été imposés dans les entrepôts d’Amazon à Moreno Valley et à Redlands, situés à l’est de Los Angeles, a indiqué le régulateur du travail de Californie, soulignant que l’entreprise avait violé près de 60 000 fois la loi de l’État sur les quotas d’entrepôt.

La loi sur les quotas d’entrepôt est entrée en vigueur en 2022 et oblige les employeurs à divulguer les quotas de production aux employés et aux agences gouvernementales, ainsi que toute mesure disciplinaire à l’encontre des travailleurs s’ils ne les respectent pas.

Lire aussi : Amazon abandonne un projet de fusion d’un montant de plus d’un milliard de dollars auquel l’UE s’oppose

Amazone « n’a pas fourni de notification écrite des quotas», a souligné le commissariat du travail.

Le système peer-to-peer qu’Amazon a utilisé dans ces deux entrepôts est exactement le type de système que la loi sur les quotas d’entrepôt a été mise en place pour empêcher», a déclaré la commissaire au Travail Lilia Garcia-Brower dans un communiqué.

Ces dernières années, Amazon a fait l’objet d’un examen minutieux sur la manière dont l’entreprise traite ses employés d’entrepôt et de livraison.

Avec CARTE

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT BMW va copier Hyundai pour ses voitures de sport électriques – .