Immobilier. Nantes, Rennes, Brest… Voici les conseils pour acheter ou vendre dans l’Ouest

Immobilier. Nantes, Rennes, Brest… Voici les conseils pour acheter ou vendre dans l’Ouest
Immobilier. Nantes, Rennes, Brest… Voici les conseils pour acheter ou vendre dans l’Ouest

1. « Quand vendre un appartement au centre-ville de Nantes ? »

Le marché immobilier à Nantes a chuté ! On note une baisse des prix des appartements anciens de 7,8% sur un an, le prix des maisons a également baissé à Nantes sur un an de 9%. La baisse des prix s’est accentuée vers la fin de l’année 2023. Les volumes de ventes ont chuté entre 25 % et 30 % entre maisons anciennes et appartements, et il semble que l’on ait atteint le plateau bas des volumes à Nantes, avec une légère reprise des signatures. de compromis depuis mars 2024.

2. « J’envisage d’acheter une maison à l’ouest de Rennes (Saint-Gilles, L’Hermitage ou Parthenay-de-Bretagne) et je me demande si c’est le bon moment pour acheter ? »

Les prix de l’immobilier ont baissé dans la petite couronne rennaise depuis un an (-5,7%), Arnaud. Ces baisses restent maîtrisées et nous n’assistons pas à un effondrement du marché immobilier. Aujourd’hui, vous trouvez une marge de négociation qui n’existait plus. Les taux d’intérêt ont également baissé. Vous pourriez envisager d’acheter très prochainement.

3. « Très peu d’offres dans la ville de Brest concernant les T1/T2, ou à des prix très élevés. Les prix vont-ils baisser ou vaut-il mieux aller dans une autre ville plus éloignée mais avec des prix plus bas ? »

Blandine, les chiffres montrent qu’une baisse des prix s’amorce à Brest. Dans les appartements anciens, on constate une baisse de 1,8% sur un an. Mais les prix restent plus élevés que dans les villes un peu plus éloignées. Si vous n’avez aucune obligation, et si votre projet est compatible avec un achat un peu plus éloigné, vous avez bel et bien intérêt à regarder là où les prix sont les plus bas dans les couronnes.

4. « Comment se porte aujourd’hui le marché des maisons à La Baule ? »

Pour la première fois depuis longtemps, nous constatons une baisse des prix de l’immobilier à La Baule, Olivier depuis un an. Cette baisse est de 3,1%, avec un prix médian de 625 000 €. Les volumes sont également en baisse depuis le dernier trimestre 2023, et suivent la tendance du département.

5. « Je possède un terrain avec vue mer à Plougastel-Daoulas. Mon banquier me dit que cette région est un très bon investissement alors que mon notaire dit non. Qu’est-ce que c’est vraiment ? »

Un terrain vue mer à Plougastel-Daoulas est effectivement un très bon investissement, Paul. Dès qu’il y a vue mer, la valorisation n’est plus la même. La commune se situe à proximité immédiate de Brest et bénéficie du dynamisme de l’agglomération. Il est vrai que de l’autre côté du Pont et adossée à Brest se trouve la commune de Relecq-Kerhuon, avec des prix un peu plus élevés, mais la valeur des maisons anciennes, par exemple à Plougastel-Daoulas, est plutôt élevée. Ensuite, vous devez regarder le PLU de la commune pour vous assurer que la construction est possible à cet endroit.

6. Bonjour, J’envisage d’acheter prochainement près de Lorient, soit à Larmor-Plage, soit à Ploemeur. Comment les prix vont évoluer ? »

Florence, les prix des appartements anciens de la commune de Larmor-Plage ont continué d’augmenter sur la période du 1er avril 2023 au 31 mars 2024 (avec un prix médian de + 14,5% de 5 090 €/m2), à Ploemeur, sur En revanche, les prix de ces appartements ont commencé à baisser légèrement l’an dernier : – 1,1 % sur la même période, avec un prix médian de 4 310 €/m2. Pour les maisons, sur la commune de Larmor-Plage, le prix médian a continué d’augmenter entre le 1er avril et le 31 mars 2024, avec une hausse de 3,1% avec des prix allant de 3 760 €/m2 jusqu’à 5 000 €/m2 pour les plus petites surfaces. . Sur la commune de Ploemeur, la hausse a été plus modérée, +1,2% avec des prix variant majoritairement entre 3 200 €/m2 et 3 700 €/m2.

On constate que la baisse a commencé fin 2023 et s’accentue depuis début 2024. En termes de perspective, on ne devrait pas assister à une baisse très forte des prix dans ces communes. Puisque les taux d’intérêt ont également baissé, vous pouvez investir dès maintenant.

7. « J’ai acheté un appartement T3 en 2020 (juste avant le Covid) à Saint-Brieuc et à un taux d’emprunt très avantageux (autour de 1,10 %) – je suis fonctionnaire, je vis seule et mes fins de mois sont compliquées me font penser que ça il faudrait revendre. Qu’en penses-tu ? »

S’il s’agit de votre résidence principale, Il est important de regarder les prix des loyers dans votre région, Rachel. Votre taux de crédit est très bas, et il sera difficile d’y revenir dans les années à venir. Sur le papier, vous avez fait du bon travail. Si les charges mensuelles sont trop élevées, je vous invite également à regarder dans vos conditions générales de crédit si vous avez la possibilité d’allonger un peu la durée, ou à en parler à votre conseiller. Cela peut vous donner un peu de répit (mais cela augmentera le coût global de votre crédit).

Enfin, si les charges liées au bien sont trop élevées, conjuguées à votre crédit, ne laissez pas la situation se dégrader et prenez les devants, en faisant déjà expertiser votre bien pour voir quelles sont les possibilités.

8. « Comment a évolué le marché à La Roche-sur-Yon au cours des douze derniers mois ? »

On note une légère tendance à la baisse des appartements anciens sur l’année -1%), Jacques. Le prix des logements neufs sur la commune au cours des douze derniers mois a continué de légèrement augmenter : + 2% ; les prix de l’immobilier sont restés stables.

9. « Bonjour, je souhaite acheter un terrain pour y construire une maison en petite couronne nantaise (Carquefou, Saint-Sébastien, Rezé). Je suis propriétaire d’une maison à Carquefou achetée 405 000 € en 2020 avec un taux de crédit de 1,30%. Cela ne semble pas très judicieux de se lancer dans cette opération aujourd’hui, qu’en pensez-vous ? »

Quant à votre crédit, Nicolas, vous bénéficiez d’un excellent taux, qu’on n’est pas prêt de revoir… Et même s’il est toujours difficile d’imaginer la suite, votre crédit vous coûtera très certainement plus cher que celui que vous avez. Par ailleurs, souscrit en 2020, il est peu probable qu’il contienne une clause de transférabilité. Vous devrez donc financer votre projet au taux en vigueur (selon votre profil entre 3,3 et 4%) mais vous aurez dans tous les cas la possibilité de le renégocier lorsque les taux seront plus bas. Il vous faudra également une épargne suffisante pour rassurer la banque, élément très important dans le cadre de la construction d’une maison individuelle avec un minimum de 10 000 à 15 000 € après projet.

Concernant les prix, les prix ont baissé en petite couronne nantaise de 6,5% sur un an. Il est difficile de vous donner une perspective sur l’évolution des prix sur deux ans, car il y a peu de visibilité et de nombreux facteurs peuvent influencer l’évolution des prix, notamment l’instabilité politique.

10. « Bonjour. Ma maison achetée 300 000 € à Nantes il y a 10 ans est aujourd’hui estimée à 500 000 €. Mes enfants qui commencent à chercher un logement devront-ils aussi presque doubler le budget logement ? »

Il est vrai que les prix à Nantes ont fortement augmenté ces dix dernières années et même si les budgets ont augmenté depuis le début de l’année, les acheteurs sont souvent contraints de rogner sur certains de leurs critères, notamment le secteur ou la superficie. Pour y remédier, certaines banques allongent parfois la durée du prêt jusqu’à 30 ans afin de disposer d’un budget plus important.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Microsoft renonce à son siège au conseil d’administration d’OpenAI, sous la pression des autorités de la concurrence – .
NEXT Les étudiants du baccalauréat en économie… – .