Immobilier . Pourquoi les taux de crédit continuent de baisser

Immobilier . Pourquoi les taux de crédit continuent de baisser
Immobilier . Pourquoi les taux de crédit continuent de baisser

En mai, la plupart des banques ont de nouveau abaissé leurs taux débiteurs, avec des baisses de taux de 0,10 point en moyenne. Une bonne nouvelle pour les emprunteurs qui devrait être suivie d’un changement de politique de la Banque centrale européenne (BCE), avec une première baisse de ses taux directeurs en juin. Parallèlement, les demandes de crédit se sont nettement multipliées depuis début avril.

Entre – 0,10 et – 0,20 points

En mai, la plupart des barèmes reçus par le courtier Vousfinancer sont orientés à la baisse, de 0,10 à 0,20 point, soit plus modérément qu’en début d’année. Seule une banque nationale, qui avait sensiblement baissé ses taux d’intérêt, les a relevés de 0,05 point, tout en restant très bien positionnée par rapport à la concurrence.

« Les banques souhaitent proposer des taux attractifs à un moment crucial de l’année pour deux raisons : le printemps immobilier et la reprise des marchés », explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer. Mais ils sont également disposés à prêter tout en conservant des marges convenables. Toutefois, ces nouvelles baisses de taux sont une très bonne nouvelle. »

Les banques anticipent la baisse des taux de la BCE

Ces baisses sont sans doute liées à l’anticipation de la baisse des taux directeurs de la BCE qui devrait intervenir en juin. En effet, son taux principal, le taux de refinancement, lorsqu’il baisse, réduit le coût auquel les banques achètent l’argent qu’elles prêtent. Cela les incite à ne pas augmenter les taux des crédits accordés aux particuliers.

Selon le courtier Cafpi, tous les éléments économiques pointent vers des taux de l’ordre de 3,30% sur 20 ans en fin d’année, « confirmant que 2024 sera une année de transition. »

Entre 3,64% et 3,90% sur 20 ans en moyenne

Le courtier Pretto évoque des taux de crédit de 2,54% sur 15 ans, 3,64% sur 20 ans et 3,75% sur 25 ans. Les meilleurs profils peuvent s’attendre à des taux de respectivement 3,41%, 3,52% et 3,62% sur ces durées. Pour Vousfinancer, il est possible d’emprunter en moyenne à 3,65% sur 15 ans, 3,85% sur 20 ans et 4% sur 25 ans, mais les taux négociés les plus bas atteignent 3,40% sur 15 ans, 3,50% sur 20 ans et 3,80% sur 20 ans. 25 ans.

Cafpi peut proposer les meilleurs profils jusqu’à 3,15% sur 10 ans, 3,35% sur 15 ans, 3,50% sur 20 ans et 3,60% sur 25 ans. De son côté, le courtier Empruntis observe des taux moyens de 3,85% sur 15 ans, 3,90% sur 20 ans et 4,05% sur 25 ans et les meilleurs profils peuvent envisager des taux à 3,35% sur 15 ans, 3,50% sur 20 ans et 3,60% plus de 25 ans.

Les demandes de crédit retrouvent leur niveau du printemps 2023

Depuis le début de l’année 2024, les acheteurs potentiels font leur retour. Vousfinancer constate une hausse des demandes de calcul de leur capacité d’emprunt et une forte baisse des refus de prêt au 1euh trimestre 2024 par rapport au 1euh trimestre 2023. « On sent que le point bas est désormais derrière nous… », souligne Julie Bachet. Et les chiffres du mois d’avril confirment largement cette tendance. Ce retour des emprunteurs devrait avoir des répercussions sur la production de crédit dans les prochains mois. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Formation du personnel pour le commerce électronique au Vietnam
NEXT les héritiers d’André Citroën étaient à Charade