Le gouvernement américain va classer le cannabis comme drogue la moins dangereuse

Le gouvernement américain va classer le cannabis comme drogue la moins dangereuse
Le gouvernement américain va classer le cannabis comme drogue la moins dangereuse
>>
Dans un magasin vendant du cannabis, à Portland, Oregon, États-Unis, le 19 avril 2024. JENNY KANE / AP

Aux États-Unis, le cannabis est sur le point de voir son statut assoupli au niveau fédéral. Selon l’Agence France-Presse (AFP), s’appuyant sur une Source proche des autorités américaines ayant requis l’anonymat, le ministère de la Justice recommandera, mardi 30 avril, au bureau du budget de la Maison Blanche de faire sortir le cannabis de la catégorie 1, celle du cannabis. les substances considérées comme très addictives et sans bénéfice médical, comme l’héroïne, à la catégorie 3, dans laquelle se retrouvent par exemple certains médicaments à base de codéine.

Le ministre de la Justice a « a fait circuler une proposition visant à reclasser le cannabis » de la catégorie 1 à la catégorie 3, a indiqué un porte-parole du ministère dans un communiqué. Il s’agit d’une étape du processus de reclassement qui devrait prendre un certain temps. La Maison Blanche s’est refusée à tout commentaire sur cette information révélée pour la première fois par l’agence américaine Associated Press.

Avec près des trois quarts des Américains vivant dans un État où la drogue est légale, cette nouvelle classification fédérale pourrait avoir des répercussions économiques importantes. Il encouragerait la recherche médicale sur le cannabis et atténuerait un certain nombre de contraintes réglementaires et fiscales.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Cannabis : « La nouvelle légalisation fédérale aux États-Unis va changer la politique antidrogue multilatérale »

Ajouter à vos sélections

Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, a salué dans un communiqué une décision « reconnaissant la nécessité de modifier les lois restrictives et draconiennes sur le cannabis pour tenir compte de ce que disent clairement la science et la majorité des Américains ». « Le Congrès doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin à la prohibition fédérale du cannabis et s’attaquer aux maux de longue date causés par la « guerre contre la drogue » » des années 1970.

Le président Joe Biden a annoncé en octobre 2022 une série de mesures visant à radier les condamnations fédérales des personnes sanctionnées pour simple possession de cannabis, levant ainsi les obstacles qu’elles pourraient rencontrer en termes d’accès à l’emploi ou au logement. Il a également appelé les autorités sanitaires et judiciaires à repenser les sanctions liées à la marijuana.

Opposition au Sénat dans le passé

En 2020 et 2022, la Chambre des représentants alors dominée par les démocrates avait adopté un projet de loi visant à retirer le cannabis de la liste fédérale des drogues dangereuses, mais s’était heurtée à l’opposition du Sénat.

À la suite de la légalisation du cannabis au Canada en 2018, les agents de la patrouille frontalière américaine ont commencé à imposer des interdictions d’entrée aux États-Unis à vie aux Canadiens qui répondaient positivement lors des contrôles à la question de savoir s’ils en avaient déjà consommé.

Mais vingt-quatre États américains, plus le District de Columbia où se trouve la capitale Washington, ont déjà légalisé le cannabis, et quatorze autres en autorisent un usage purement médical.

Selon une enquête publiée par Pew Research en mars, 88 % des Américains pensent que la marijuana devrait être légale, à des fins médicales, récréatives, ou les deux. Cet institut a calculé en février que 74 % des Américains vivent désormais dans un État où la substance est légalisée soit pour un usage récréatif, soit pour un usage médical.

Lire aussi | La légalisation du cannabis dans un pays entraîne-t-elle nécessairement une augmentation de la consommation ?

Ajouter à vos sélections

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le groupe Casino, en proie à de graves difficultés financières, a vendu 121 magasins à Auchan, Les Mousquetaires et Carrefour
NEXT Une Suissesse se retrouve dans des draps sales, tachés de sperme