La NASA élabore un plan pour écraser la station spatiale dans l’océan

La NASA élabore un plan pour écraser la station spatiale dans l’océan
La NASA élabore un plan pour écraser la station spatiale dans l’océan

Publié le 1 juillet 2024 à 17h00

De 120°C à -150°C en quelques heures, la Station spatiale internationale est mise à rude épreuve chaque jour. Et cela finit par laisser des traces sur sa structure.


Une différence de 270°C

La Station spatiale internationale a accueilli ses premiers résidents à l’Halloween 2000. L’astronaute Bill Sheppard et les cosmonautes Yuri Gidzenko et Sergei Krikalev ont été les premiers occupants. Les premières pièces ont été assemblées en 1998, elle a donc été exposée à ces variations de température pendant 26 ans. La Station a été conçue pour fonctionner pendant 30 ans. Heureusement, des tests ont montré que la structure est plus résistante que prévu aux contraintes liées aux températures extrêmement chaudes et froides.

En fin de vie

La Station sera encore obsolète en 2030. Que fera la NASA de cette structure de plus de 400 tonnes qui a coûté près de 200 milliards à construire et 100 milliards à exploiter ? Le pousser pour qu’il s’écrase dans l’océan Pacifique. La firme SpaceX a été choisie pour développer le vaisseau remorque qui déviera la Station de son orbite pour qu’elle entre dans l’atmosphère à 28 000 km/h. Le véhicule coûtera 843 millions de dollars. Cette fois, SpaceX aura une cible plus facile à atteindre que celle de ses fusées réutilisables : les 165 millions de kilomètres carrés de l’océan Pacifique.

VOIR AUSSI : Une trombe marine spectaculaire sur le Saint-Laurent.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un ancien collaborateur de Trump emprisonné s’exprimera au CNR – .
NEXT « Nous n’avons pas réduit les prix de moitié » – .