CDPQ Infra fixe désormais les « conditions » pour la construction du tramway

CDPQ Infra fixe désormais les « conditions » pour la construction du tramway
CDPQ Infra fixe désormais les « conditions » pour la construction du tramway

Coup de théâtre dans le dossier du tramway québécois. CDPQ Infra fixe désormais les « conditions » pour que « le projet soit réalisé ». La Caisse dit vouloir d’abord parvenir à des ententes sur les enjeux de gouvernance et de financement du mégaprojet.

« Nous entamons une discussion sur le Plan CITÉ. Au cours des prochaines semaines, des négociations auront lieu, à l’issue desquelles des conditions devront être remplies pour que le projet puisse aboutir. Les partis devront notamment parvenir à des ententes sur la gouvernance et le financement», a indiqué CDPQ Infra mercredi soir dans un communiqué transmis au Journal.

Aucun autre détail n’a été fourni par la suite pour fournir des explications supplémentaires sur cette publication.

Feu vert partiel

Mercredi dernier, CDPQ Infra a proposé un vaste plan (CITÉ) de 15,5 milliards de dollars, sur 15 ans, en trois phases. Ses dirigeants ont insisté sur le fait que ce plan global représente un ensemble cohérent pour améliorer la mobilité dans la grande région de la Capitale-Nationale.

Or, le lendemain, le gouvernement Legault n’a donné son feu vert que pour une partie de la première phase, soit la ligne de tramway de 19 km qui doit relier les secteurs Le Gendre et Charlesbourg.

Les autres portions de la phase 1 (service d’autobus rapides vers Québec et Lévis en plus des autobus fréquents) n’ont pas été formellement autorisées par le gouvernement. C’est également le cas de la phase 2 (le prolongement du tramway à D’Estimauville et du SRB sur la ligne Des Rivières, à Lévis) et de la phase 3 (l’antenne du tramway à Lebourgneuf et Lévis en tunnel).

Première rencontre

Ce communiqué de CDPQ Infra intervient quelques heures après la toute première rencontre de lancement du tramway dans sa nouvelle version. A l’issue de cette rencontre entre les trois principaux concernés, un Comité de Transition a été mis en place dans le but affiché de relancer rapidement le mégaprojet.

Dans une déclaration commune rendue publique mercredi en fin d’après-midi, le ministère des Transports, la Ville de Québec et CDPQ Infra ont annoncé « la mise en place d’un comité mixte de transition qui planifiera les prochaines étapes pour la réalisation du volet tramway de la première phase du projet ». Plan CITÉ, rendu public le 12 juin.

On explique que « ce comité aura le mandat de proposer la gouvernance et l’exploitation des prochaines étapes du projet de tramway. Il conviendra également des activités et des travaux préparatoires qui peuvent être réalisés dès maintenant et qui seront pertinents pour le projet.

Le comité débutera ses travaux début juillet et se réunira toutes les deux semaines. « Parallèlement, des ateliers de collaboration seront organisés fréquemment entre les équipes du Bureau de Projet, de CDQP Infra et du Ministère des Transports afin que le projet avance et que la transition se déroule sans heurts », a-t-on indiqué.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À Détroit, nous pensons vraiment que JB Biskerstaff est l’entraîneur idéal • Basket USA – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet