Luis Enrique prévient que le PSG la saison prochaine sera différent

Luis Enrique prévient que le PSG la saison prochaine sera différent
Luis Enrique prévient que le PSG la saison prochaine sera différent

Après le Trophée des Champions et le Championnat de France, la Coupe de France. La victoire (2-1) ce samedi soir au stade Pierre-Mauroy, face à Lyon, vaillant adversaire, a de quoi réjouir Luis Enrique, qui a bouclé sa première saison comme entraîneur du PSG et venu faire le point en conférence de presse.

Était-ce la meilleure première période de votre saison ?

LUIS ENRIQUE. Pas pour moi. Je pense qu’il est temps de féliciter tous les joueurs, sans exception, tous les membres du club, les supporters. Mon équipe a été ambitieuse toute la saison. Elle ne calcule jamais, elle est toujours offensive, elle avait de l’énergie, elle a pressé. Je ne choisis pas de mi-temps cette saison. Nous étions les protagonistes de la finale. On aurait aimé jouer une semaine de plus (la finale de la Ligue des Champions) mais c’est comme ça, le football est parfois cruel. J’espère encore mieux la saison prochaine, avec de nouvelles recrues qui vont nous améliorer. Je donne à chacun une note de 10 sur 10.

Qu’avez-vous pensé de la dernière sortie de Kylian Mbappé sur le terrain avec le PSG ?

C’était une grande chance d’être son entraîneur. Ce fut une saison très difficile car c’était sa dernière ici. Il a toujours voulu aider son équipe, comme ce soir (ce samedi). C’est définitivement différent. Nous ne pouvons pas le remplacer ! Ne regarde pas ! C’est l’équipe qui va le remplacer, pas seulement un joueur mais cinq ou six. Il va falloir s’améliorer. Nous voulons entrer dans l’histoire et nous finirons par gagner la Ligue des champions. Quand ? Je ne sais pas. Mais oui, nous le gagnerons.

Quel bilan tirez-vous de Vitinha que vous avez repositionné devant la défense ?

C’est le joueur de la saison. Dans le jeu sans ballon, dans l’utilisation du ballon, grâce à son énergie. C’est le meilleur joueur de la saison et pourtant nous en avons de très bons.

Avez-vous été informé des incidents graves avant la réunion ?

Quand il y a des nouvelles comme celle-là, les joueurs restent à l’écart. Je le regrette et je regrette toute violence qui se produit aux dépens du football. Cela doit disparaître en France, en Espagne, partout dans le monde. Il faut l’éradiquer et éradiquer toutes les formes de violence liées au football.

Quelles sont vos envies maintenant ? Couper ?

C’est la fin de la saison, mais les négociations commencent. Nous allons essayer d’améliorer l’équipe. On va essayer de faire un bon mercato. Le temps d’adaptation des joueurs doit être pris en compte. Il n’y a pas de vacances dans le football. Je serai en contact chaque jour avec le président et Luis Campos. Je n’irai pas à l’Euro et je les regarderai à la télé, où on les voit très bien. Comme ça, je peux regarder en buvant une bière. Ou deux. Soit un par mi-temps (sourire).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée de pêche à la truite, la fête de la pêche a réuni petits et grands passionnés
NEXT une partie du périphérique fermée dans les deux sens