EN DIRECT – Suivez le débat entre Bardella et Attal pour les européennes

EN DIRECT – Suivez le débat entre Bardella et Attal pour les européennes
EN DIRECT – Suivez le débat entre Bardella et Attal pour les européennes

UKRAINE

Dans la dernière partie de l’émission, le Premier ministre et le candidat européen sont interrogés sur la guerre en Ukraine. « Je pense que le rôle de la France est d’avoir une position équilibrée », estime Jordan Bardella. Or, selon le président du RN, Emmanuel Macron a “J’ai jeté de l’huile sur le feu » sur ce sujet, en référence aux déclarations du président de la République sur un potentiel envoi de troupes occidentales sur le sol ukrainien. Des propos – confirmés à plusieurs reprises par le chef de l’État – qui ont «inquiétait beaucoup de nos concitoyens » Et ” a exposé les divisions du camp occidental »selon Jordan Bardella.

Le reste après cette annonce

Gabriel Attal estime que ce conflit montre à quel point les Français ont ” chance » être dans l’Union européenne, “qui nous protège »alors que Les Ukrainiens sont ” seul » contre la Russie. Alors que la journaliste Caroline Roux se demande si c’est bien à l’UE que les pays d’Europe de l’Est doivent leur sécurité, le Premier ministre reconnaît : c’est l’Europe et l’OTAN » qui assurent la protection de ces nations.

Le reste après cette annonce

Attaqué par Gabriel Attal sur la prétendue tolérance du RN vis-à-vis de la Russie, Jordan Bardella avance qu’il y a eu une naïveté collective envers Vladimir Poutine » et que le président Emmanuel Macron a même accueilli son homologue russe au fort de Brégançon.


IMMIGRATION

Le reste après cette annonce

Le reste après cette annonce

« Pour vous, l’immigration n’est pas un problème mais un projet », accuse Jordan Bardella, rappelant l’opposition du RN au Pacte Asile et Migration au Parlement européen. Selon le leader du RN, la France a le taux d’exécution des OQTF le plus faible d’Europe, ce qui a des répercussions sur la sécurité des Français. Voter aux élections européennes pour la Renaissance, déclare le leader du RN, revient à continuer d’accueillir des migrants illégaux. « Vous avez un projet extrémiste sur l’immigration »a résumé le champion du RN à propos du camp macroniste.

Gabriel Attal cite d’autres chiffres, ceux d’Eurostat pour 2023 : « La France a expulsé plus de migrants illégaux que l’Allemagne ». A ce sujet, le Le Premier ministre défend le soutien de sa famille politique à Pacte Asile et Migration, en veillant à ce qu’il facilite les contrôles effectués par les garde-côtes de Frontex. Parallèlement, le premier ministre reconnaît qu’il faudrait être « plus efficace sur ce sujet » (l’expulsion des étrangers en situation irrégulière). Cependant, Gabriel Attal revendique un désaccord fondamental avec Jordan Bardella sur l’immigration : “C’est toiNe soyez pas fier d’être en désaccord sur ce sujet. » « On a le sentiment, en vous écoutant, que derrière chaque étranger, chaque immigré, il y a un potentiel terroriste. »» accuse le chef du gouvernement, jugeant cette vision des choses révoltante.


AGRICULTURE

Jordan Bardella s’oppose à la mise en concurrence des agriculteurs européens avec ceux des régions du monde qui ne partagent pas les mêmes normes, dénonçant notamment les accords de libre-échange comme le Mercosur et le Ceta. Des accords qui, selon le président du RN, « menacer l’existence » Filières agricoles européennes.

Gabriel Attal constate la grande diversité de ces différents accords et souligne que l’exécutif français s’est opposé au Mercosur. En revanche, depuis l’adoption du Ceta (traité de libre-échange UE-Canada), notre excédent agricole avec le Canada « triplé »assure le Premier ministre.


IMPOSITION

Interrogé sur la taxation des géants du numérique, Jordan Bardella a répondu “favorable (à lui) au niveau français »refuser que l’UE puisse prélever une taxe.


CAMPAGNE ET PROGRAMMES

La tête de liste RN aux élections européennes accuse le Premier ministre d’avoir, tout au long de cette campagne, attribué à son parti des positions qui ne sont pas les siennes. Jordan Bardella nie notamment que son équipe souhaite quitter l’UE.


ÉNERGIES

Le débat se tourne désormais vers l’énergie. « Je suis d’accord avec vous : le nucléaire est une opportunité »déclare Gabriel Attal à ce sujet, tout en accusant le RN d’avoir été antinucléaire par le passé.

Jordan Bardella rappelle en retour que la centrale nucléaire de Fessenheim a été fermée sous la présidence d’Emmanuel Macron en 2020.


MARCHÉ EUROPÉEN

« Nous avons l’un des marchés publics les plus ouverts au monde », a déploré Jordan Bardella sur le thème du libre-échange. Le chef du RN défend un « Préférence européenne qui protège le marché intérieur avec des droits de douane »une condition selon lui pour la réindustrialisation, et dénonce le “la naïveté » dirigeants jusqu’à présent sur l’ouverture économique de l’Europe.

« Je suis pour le marché unique (et) je ne veux pas le détruire contrairement à vous » »a a lancé le Premier ministre, accusant la tête de liste RN aux élections européennes de vouloir “couper les jambes de nos entreprises”. » avec ses tendances protectionnistes.


LANCEMENT DU DÉBAT

Cette élection européenne […] est crucial »déclare Jordan Bardella en introduction au débat, estimant que “L’un des grands défis de notre génération est de réconcilier les Français avec la politique.” Le chef du RN défend une Europe qui nous protège ». La tête de liste européenne affirme ne pas être contre l’Europe » mais contre l’UE dans sa forme actuelle. Je ne veux pas que l’Europe disparaisse.»souligne-t-il encore, prônant notamment un protectionnisme économique vis-à-vis de la Chine.

Pour Gabriel Attal, cette élection européenne est particulièrement importante car le monde sait un point de bascule. Face aux nombreux enjeux de l’époque, les Français doivent, selon le Premier ministre, choisir entre « être plus fort en étant plus solidaire des autres pays européens » ou ” se replier sur soi-même. » L’Europe, c’est la prospérité »assure le membre de la majorité présidentielle, fédéraliste, citant notamment l’action de l’UE contre le Covid. Des millions d’emplois en France […] dépendent de l’UE »affirme le chef du gouvernement.


Gabriel Attal et Jordan Bardella ont tous deux fait appel à X (anciennement Twitter) pour suivre le débat.


Le président du RN Jordan Bardella et le chef du gouvernement Gabriel Attal s’affrontent, ce jeudi 23 mai à partir de 20h15, dans l’émission « L’Événement » sur France 2. Le débat est présenté par la journaliste Caroline Roux.

C’est la septième fois que les deux hommes s’opposent sur un plateau de télévision. L’enjeu ce soir est évidemment de convaincre les électeurs en vue des élections européennes du 9 juin 2024. Si Jordan Bardella mène la liste RN pour ce scrutin, celle de la majorité présidentielle est menée par Valérie Hayer.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La baisse des prix du pétrole est imminente ! – .
NEXT les concentrations d’un gaz dangereux diminuent plus rapidement que prévu