un homme de 20 ans en détention provisoire pour meurtre et de nombreuses questions à résoudre

un homme de 20 ans en détention provisoire pour meurtre et de nombreuses questions à résoudre
un homme de 20 ans en détention provisoire pour meurtre et de nombreuses questions à résoudre

Blessé d’un coup de couteau au thorax, un homme de 39 ans est décédé dimanche 19 mai 2024 à Vias, dans l’Hérault. Le suspect, un homme d’une vingtaine d’années, a été placé en garde à vue. Aucun des deux hommes n’était connu de la justice.

Les faits se sont déroulés au centre-ville de Vias, dimanche 19 mai 2024 vers 20 heures. Un homme de 39 ans a été mortellement blessé à coups de couteau.

Les pompiers ont secouru la victime « présentant une plaie importante du côté gauche du thorax »explique le parquet de Béziers.

Au même moment, la police de Pézenas a placé en garde à vue un homme d’une vingtaine d’années, arrêté quelques temps auparavant par les policiers municipaux de Vias sur les lieux des faits.

Selon Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers, “les faits se seraient déroulés en trois étapes”sur la terrasse d’un snack du centre-ville de Vias.

Premièrement laLa victime se serait rendue chez l’accusé, provoquant une première bagarre à l’issue de laquelle la victime serait repartie le visage ensanglanté.

Une vingtaine de minutes plus tard, la victime a repris contact avec le jeune homme, provoquant une seconde altercation, terminée par une course-poursuite.

Toujours 20 minutes plus tard, un troisième échange violent aurait eu lieu entre les deux hommes. C’est lors de cette altercation que la victime a été mortellement blessée à coups de couteau.

Toujours selon l’accusation, certains témoins ont affirmé que “la victime était visiblement ivre”.

Malgré l’intervention rapide des pompiers et les soins prodigués, la victime est décédée dans le véhicule de secours.

L’autopsie a révélé une fracture de la mâchoire, une blessure au thorax, probablement infligée « par une arme blanche ayant perforé le poumon gauche », explique Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers.

Agé de 20 ans, le jeune homme a été placé en garde à vue puis mis en examen pour homicide volontaire. Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention en début de soirée, mardi 21 mai.

Devant le juge, l’accusé a reconnu « avoir poignardé la victime, mais uniquement pour se défendre ».

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Pézenas.

Elle déterminera « le déroulement des événements, l’origine de l’arme, le comportement et la motivation des deux protagonistes, nature de leurs relations, ainsi que l’éventuelle consommation d’alcool ou de drogues par la victime au moment des faits », explique le procureur de la République de Béziers.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Mayenne et le Maine-et-Loire en alerte rouge aux inondations, quatorze départements en orange
NEXT Ce que l’on sait du démantèlement du réseau de trafic de haschisch du Maroc vers la Catalogne