Jonovan Westley Lacharmante condamné à 37 ans de prison

Jonovan Westley Lacharmante condamné à 37 ans de prison
Descriptive text here

Il a été condamné jeudi par la cour d’assises à 37 ans de prison. Jonovan Westley Lacharmante a été reconnu coupable du meurtre de son ami, Eric Sophie, alors âgé de 41 ans. Le crime a été commis en avril 2018 au Bois d’Oiseaux, à Flacq.

Jonovan Westley Lacharmante, 28 ans, a été condamné à 37 ans de prison pour le meurtre de son ami Eric Sophie, 41 ans, à Bois d’Oiseaux, Flacq, le 24 avril 2018. La dispute a éclaté après un vol présumé, donnant lieu à une attaque mortelle à l’arme blanche. Dans son verdict, le juge Luchmyparsad Aujayeb a souligné la violence dont a fait preuve l’accusé en s’attaquant à la victime. « La Cour ne peut ignorer les éléments aggravants et inquiétants, notamment la violence de l’accusé et le nombre de coups subis par la victime ayant entraîné sa mort (…) », a écrit le juge Aujayeb.

Il a indiqué que l’usage du sabre lors de cette attaque est perçu avec inquiétude, étant donné qu’Eric Sophie a supplié son agresseur d’arrêter. De plus, selon le rapport du Forensic Science Laboratory (FSL), le défunt avait 209 milligrammes d’alcool dans le sang. Ce qui indique qu’il était dans une position vulnérable et qu’il ne pouvait pas se défendre.

Joovan Westley Lacharmante avait plaidé coupable à une accusation de meurtre devant le tribunal pénal. Il a été défendu par M. Neelkanth Dulloo. Les poursuites ont été menées par Me Sharon Audrey Sandra Stephen, procureure principale de l’État.

Selon les faits, l’accusé n’a pas apprécié que son ami Eric Sophie le dénonce comme étant celui qui avait volé, le 23 avril 2018, le téléphone portable d’un riverain et le sac de Louis Clario Gâteaux (le chanteur Blakkayo) , contenant Rs 800 et deux téléphones portables.

Jonovan Westley Lacharmante s’était emparé d’un sabre et était arrivé au domicile d’Eric Sophie, le frappant de plusieurs coups de sabre, entraînant sa mort. L’autopsie a attribué le décès à un « choc hémorragique consécutif à de multiples blessures par coupures ». La victime a été touchée à la tête, aux bras et aux jambes. Il avait également plusieurs fractures.

L’accusé avait déclaré aux enquêteurs, suite à son arrestation, qu’il souhaitait uniquement infliger une punition à Eric Sophie et qu’il n’avait aucune intention de le tuer.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Canabass et Omzo Dollar, l’annonce qui secoue le monde du rap sénégalais (photo)
NEXT Un incendie de forêt près de Fort McMurray entraîne la fermeture d’entreprises