lors de la dernière journée de Départementale 1 ce week-end, l’Ouest Aveyron prend le dessus et Druelle II espère un miracle

lors de la dernière journée de Départementale 1 ce week-end, l’Ouest Aveyron prend le dessus et Druelle II espère un miracle
lors de la dernière journée de Départementale 1 ce week-end, l’Ouest Aveyron prend le dessus et Druelle II espère un miracle

Ce week-end a lieu la dernière journée en district et particulièrement en élite. Avec du suspense à tous les niveaux.

Avec un seul passage de D1 à R3 cette saison, le seul ticket vaut cher. Et il ne reste plus que deux clubs en course, Ouest Aveyron (premier, 45 points) et Comtal II (deuxième, 44 points), pour décrocher l’étoile à l’issue de cette dernière journée disputée en deux temps, conformément au règlement départemental. . et malgré les questions que cela peut soulever en termes d’équité (notre édition du mercredi). Saint-Georges et Saint-Geniez, qui espéraient depuis longtemps, ont dû déposer les armes. Mais ce dernier, promu et auteur d’une très belle saison, a encore un rôle d’arbitre à jouer en venant changer l’OAF demain (19 heures).

Comtal II en embuscade au cas où…

Les joueurs du sélectionneur Romain Issaly ont toutes les cartes en main pour conclure après un exercice quasi parfait et seulement deux défaites. Il veut minimiser le drame. “ C’est un match comme un autre. Si vous gagnez, vous montez. Si vous ne gagnez pas, vous avez de fortes chances de terminer 2ème et de rester en D1. Il n’y a pas plus d’enthousiasme que d’habitude car nous sommes un club très familial et c’est un week-end durant lequel il y a beaucoup de tournois de jeunes. Nous sommes beaucoup plus concentrés sur l’ensemble du club et de la formation que sur une seule équipe.», assure le technicien de l’Ouest Aveyron. Avec un point d’avance sur Comtal II, la victoire est, quoi qu’il en dise, obligatoire pour célébrer un titre de champion tant convoité, demain soir.

Comtal II devra se muer en supporters de Saint-Geniez pour espérer disputer, le lendemain à 15 heures à Aguessac, une rencontre de prestige et pas pour du beurre. “Ils (LOURDAUD) avons toutes les cartes en main, nous attendrons le résultat. Nous savions que nous étions premiers sans l’être un seul instant compte tenu du retard de l’OAF. Mais pour un promu, on a fait une belle saison. Nous ne pensions pas pouvoir grimper», se satisfait et espère pour sa part l’entraîneur du Sebaz, Jesus Arca.

Salles-Curan condamné, en attente des descentes R3

Pendant ce temps, en bas du classement, si Salles-Curan (12e) est déjà condamné, Druelle II (11e) peut encore espérer un miracle, mathématique au moins, pour se sauver. Pour que cela se produise, il faudrait que les Druellois gagnent et que Lévézou (10e) perde à domicile contre Saint-Georges. Compliqué, un seul point suffit aux joueurs de la JSL pour conserver leur position. Attention cependant, les dixièmes voire neuvièmes restent menacés par les descentes R3 Aveyron.

A l’instant T, seul Rieupeyroux est condamné à un retour en D1. Mais Saint-Affrique (poule B) et Le Monastère ou Le Buisson (poule D) ne sont pas encore sauvés. Lévézou, Naucelle et Aguessac ou encore Espalion pourraient être concernés et pourraient devoir attendre la dernière journée de Ligue la semaine prochaine pour connaître leur sort.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV lourdes peines pour les assassins d’un Saoudien
NEXT Une opportunité en or d’exploiter l’IA pour le bien commun