les producteurs locaux de Beni très touchés

les producteurs locaux de Beni très touchés
les producteurs locaux de Beni très touchés

Au Nord-Kivu dans le territoire de Beni, le prix d’achat du cacao a connu une baisse considérable dans toutes les régions agricoles depuis la semaine dernière. Il y a quelques mois, le prix du kilo de cacao se situait entre 4 et 8,5 dollars américains. Un coût qui suit l’augmentation du prix de ce produit sur le marché mondial, à la grande satisfaction des agriculteurs et de tous les acteurs de la production et de l’exportation du cacao. La joie a cependant été de courte durée car ces derniers temps, le prix de ce produit a connu une forte baisse sur le marché mondial. Localement, un kilo de cacao ne coûte désormais que 4 à 4,5 dollars américains. Cette situation a un impact négatif sur les activités de production, de vente et d’achat des coopératives agricoles de la chefferie de Watalinga, d’où provient une grande quantité de cacao Beni, explique David Muwaze, président de la Coopérative des planteurs, acheteurs, revendeurs de produits agricoles de Watalinga. . « Le kilogramme qui valait 8,5 dollars aujourd’hui peut être acheté à 4 ou 4,5 dollars en une semaine seulement. Et aujourd’hui, son déclin continue. C’est nous les coopératives, associations agricoles qui perdons le plus car aujourd’hui il y a beaucoup de coopératives qui doivent subir les conséquences surtout de la perte et même d’autres peuvent tomber en faillite. Parce qu’ils avaient consacré leurs moyens, leurs fonds pour acheter du cacao à un prix plus élevé et qu’aujourd’hui, comme il baisse ainsi, cela provoque encore plus de pertes. Nous pouvons même risquer d’avoir des difficultés par rapport à la part sociale de nos membres dans les coopératives et associations agricoles. » Du côté de l’Office National des Produits Agricoles du Congo ONAPAC à Beni, on explique cette baisse des prix par l’effondrement du prix du cacao observé au niveau mondial.

Autres sujets des Echos d’économique ce mercredi 8 mai 2024 :

-Augmentation du prix du carburant à Minova dans la province du Nord Kivu.

-Augmentation des dépôts mensuels des clients dans les banques. La même tendance s’observe également pour les prêts accordés aux entreprises privées, aux ménages et aux PME.

-Effondrement du pont Mandje. La circulation sur le tronçon Bunia Kasenyi est perturbée.

-L’invité de l’économie est Sylvain Mapatano coordonnateur de la plateforme DIOBASS basée au Nord et Sud Kivu. Cette association milite pour l’encadrement des petits producteurs agricoles dans ces deux provinces.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour suivre le spectacle présenté par Jocelyne Musau :

/sites/default/files/2024-05/080524-pf-echos_eco-web.mp3

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pékin menace le nouveau président taïwanais de « représailles » – LINFO.re
NEXT Le coût du futur hôtel Agglo divise les élus