l’appareil photo du club photo filme partout

l’appareil photo du club photo filme partout
l’appareil photo du club photo filme partout

Julien Sonzogni est totalement « geek » et féru de technologie ; Michèle Drago, habituée du cinéma, voulait tout savoir sur le numérique ; Martine Barreaud voulait apprendre à sauvegarder ses diapositives familiales ; Régis Mouton, ancien imprimeur, souhaitait explorer un nouvel espace d’expression ; Nadine Goupille a voulu aller plus loin que des photos de voyage…

Chacun avec ses attentes, définies ou non, a décidé un jour d’ouvrir la porte du Saintonge Camera Photo Club, créé en 1969 et présidé par Jean-Claude Pricart. L’association, hébergée à la Maison des Associations, est connue pour sa section vidéo, mais dispose d’une section photo très active, qui égale les « vidéastes » en termes d’adhésion. Chacun partage la moitié des 50 membres du club. Et si le Covid-19 avait apporté le rhume au Camera Photo Club, le président se réjouit d’un nouvel engouement autour de Régis Mouton, l’ancien imprimeur, devenu le référent photo de l’association.

Sorties collectives

Entré dans l’association il y a seulement huit ans, il accueille chaque nouveau photographe, novice ou chevronné, lors de séances individuelles qui lui permettent d’acquérir ou de renforcer les bases du cadrage, de la lumière et du jeu avec la profondeur de champ. , maîtrise des logiciels photo.

Une rampe de lancement accélérée avant d’intégrer le travail collectif et les échanges de ces amateurs de belles images. Dans ce contexte, le smartphone est banni. Le meilleur ami du photographe est… l’appareil photo. Un truisme qui n’en est plus tant qu’il existe de nombreuses images de ces petits appareils très efficaces, dont l’ancêtre s’appelait le téléphone.

Julien Sonzogni, le « geek », affirme qu’il « passe plus de temps aux retouches qu’à la photo elle-même ». Martine Barreaud le revendique : « Maintenant, je peux faire un diaporama. » Chacun avance avec ses envies et les propositions du club. Le calendrier des activités est dense avec des rendez-vous hebdomadaires qui alternent entre ateliers techniques, rendez-vous photo thématiques ; une analyse de photos prises lors de sorties collectives sur le thème. Les sujets récents incluent les inondations et Saintes la nuit. Il existe également des ateliers de perfectionnement. « S’amuser » reste le mot d’ordre du Camera Photo Club.

L’association est également sollicitée pour couvrir des événements comme récemment le Triathlon de Saintes ou le Festival du Film Société de Royan. Ou encore le festival littéraire de Thénac. Ça tire beaucoup parfois. « 4 000 photos », estime Julien Sonzogni, pour le Triathlon. Chaque représentation est l’occasion de se mettre à l’épreuve, en temps réel et collectivement. « C’est intéressant pour les débutants. »

Le club Camera Photo a récemment exposé ses photos aux Gonds. Le sujet était les artistes et artisans locaux… 3 500 photos au départ pour se limiter à quelques dizaines. C’est le jeu.

Contact : Caméra du club photo Saintonge au 05 46 74 21 21. Blog au nom du club. 36 euros la cotisation.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pour Nemo, La Mobilière crée une assurance « trophée » et une nouvelle campagne
NEXT 7 façons d’optimiser vos recherches Google à l’aide de l’IA