Le Conseil départemental de l’Allier fait la part belle à l’apprentissage des métiers

Le Conseil départemental de l’Allier fait la part belle à l’apprentissage des métiers
Le Conseil départemental de l’Allier fait la part belle à l’apprentissage des métiers

En 2024, le Conseil Départemental de l’Allier a ouvert ses portes à 29 apprentis, pour leur permettre d’apprendre concrètement un métier. C’est le cas de Lucy Le Guen, apprentie en graphisme au Musée de l’Illustration jeunesse de Moulins.

Comme les entreprises, les pouvoirs publics ouvrent leurs portes aux apprentis, et le département de l’Allier ne fait pas exception. Le Conseil Départemental accueille des apprentis dans 130 métiers différents. En 2024, 29 jeunes font partie du programme, dont Lucy Le Guen, apprentie en graphisme, au Musée de l’illustration jeunesse, à Moulins.

Ce système m’a permis d’être en entreprise, mais surtout de garder un salaire. Cette question me posait un problème, dans le fait de faire une formation continue sans cette aide, j’ai donc préféré faire l’apprentissage», explique la jeune femme, formée aux Beaux-Arts. A Actuellement elle alterne cours pour adultes au Greta de Clermont-Ferrand et travail au Musée de Moulins.

L’avantage d’avoir un apprenti est la durée et la possibilité de créer un lien privilégié qui lui permettra de se sentir bien et d’améliorer ses compétences par la suite.», ajoute Emanuelle Martinat-Dupré, responsable scientifique au Musée.

Cette année, le Conseil départemental de l’Allier a accueilli 29 apprentis comme Lucy, mais il souhaiterait en recruter davantage, comme l’explique Fabrice Maridet, vice-président du Conseil départemental en charge de l’administration et des ressources humaines : «Nous rencontrons certaines difficultés de recrutement et nous croyons aussi que la formation des jeunes dans une communauté est importante. Nous avons aussi la volonté de valoriser les métiers et de pouvoir ensuite proposer des postes pérennes aux jeunes que nous formons.« .

Cet apprentissage au Musée de l’Illustration Jeunesse de Moulins porte déjà ses fruits pour Lucy Le Guen : «J’ai découvert beaucoup de maisons d’édition, et j’ai réalisé que je pouvais trouver ma place dans ce milieu. Après j’aimerais pouvoir intégrer une maison d’édition en tant que graphiste« .

Le Conseil Départemental de l’Allier a ouvert ses portes aux apprentis en 2021 et les a depuis aidé à se qualifier dans 130 métiers différents, du CAP au Master.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Kylian Mbappé, une lourde sanction tombe ! – .
NEXT Griezmann, un scandale dénoncé en Espagne !