Allegri viré avant la fin de la saison après avoir menacé un journaliste ? – .

Allegri viré avant la fin de la saison après avoir menacé un journaliste ? – .
Allegri viré avant la fin de la saison après avoir menacé un journaliste ? – .

Max Allegri, entraîneur de la Juventus, a menacé un journaliste de Tuttosport après la victoire en finale de la Coupe d’Italie, à la suite de quoi il s’est retrouvé avec un carton rouge. La Juventus envisagerait de le licencier avant les deux derniers matchs de la saison.

Pour Max Allegri, la soirée n’a pas été mouvementée seulement sur le terrain du Stadio Olimpico de Rome. Exclu pour une attaque sanglante contre le quatrième arbitre dans les dernières minutes de la finale de la Coupe d’Italie, remportée 1-0 contre l’Atalanta mercredi 15 mai, l’entraîneur de la Juventus s’est mis en colère avant de se rendre en conférence de presse d’après-match. Sa cible ? Guido Vaciago, directeur du journal Tuttosport. Ce dernier a raconté l’incident dans un article.

« C’est dans le couloir qui longe l’immense salle de presse que j’ai, disons, « croisé » Allegri. Avant que le fait ne devienne réalité, avec les distorsions sociales qui en découlent, je vous propose le récit de cet incident désagréable», a d’abord écrit Guido Vaciago avant d’entrer dans les détails.

« Écrivez la vérité, pas ce que le club vous dit »

Selon lui, Massimiliano Allegri lui aurait dit : « Tu es un réalisateur de merde ! Oui, un réalisateur merdique. Écrivez la vérité dans votre journal, pas ce que le club vous dit ! Arrêtez de jouer aux acolytes du club !

Toujours selon le journaliste, le technicien de 56 ans l’a bousculé et empoigné avant de le menacer : « Je sais où venir te chercher. Je sais où t’attendre. Je viens t’arracher les deux oreilles. Je viens frapper au visage. Écrivez la vérité dans le journal. Les responsables de la Juventus et de la ligue italienne de football ont dû intervenir pour calmer la situation avant le début de la conférence de presse.

Le sujet n’a pas été évoqué lors de cette conférence de presse. Max Allegri a cependant commenté son effondrement en fin de match, qui l’a poussé à enlever sa veste et sa cravate : « Ma crise de sang ? C’est quelque chose de normal dans une finale, dans un match avec autant d’enjeu » .

Licencié dans les prochaines heures ?

Critiqué de toutes parts pour ses résultats (4ème de Serie A) et le jeu prudent proposé par son équipe, Max Allegri devait être poussé dehors en fin de saison (et malgré son contrat jusqu’en juin 2025) pour laisser la place à Thiago Motta. Selon les médias italiens, la Juventus aurait déjà un accord avec l’entraîneur de Bologne.

Mais selon La Repubblica, le limogeage pourrait intervenir plus tôt que prévu pour Max Allegri. En raison de son comportement, la Juventus envisagerait de se séparer de lui pour faute grave avant même les deux derniers matches de la saison (20/05 contre Bologne, 26/05 contre Monza).

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Coupe des Champions – Face au Leinster, le Stade toulousain veut poursuivre son incroyable série de finales remportées
NEXT Pékin dénonce des « mensonges » et des « provocations »