Meublés de tourisme : les hôtes ont gagné en moyenne près de 7 800 euros en 2023 – 03/05/2024 à 15h00 – .

Meublés de tourisme : les hôtes ont gagné en moyenne près de 7 800 euros en 2023 – 03/05/2024 à 15h00 – .
Meublés de tourisme : les hôtes ont gagné en moyenne près de 7 800 euros en 2023 – 03/05/2024 à 15h00 – .

900 000 logements sont proposés à la location touristique par an en France selon le syndicat des professionnels de la location meublée. (Reisefreiheit_eu / Pixabay)

176 millions de nuitées ont été réservées en France en 2023 sur les plateformes de location courte durée, selon une étude menée par Deloitte. Cela a permis à ceux qui mettent leur bien à disposition d’obtenir en moyenne 7 800 euros.

43 milliards d’euros de chiffre d’affaires. C’est le montant global que les voyageurs séjournant en hébergement de courte durée ont généré en 2023 pour l’économie française, selon une étude du cabinet d’audit et de conseil Deloitte pour Airbnb relayée par

BFMTV

. En 2023, 176 millions de nuitées ont été réservées en France, que ce soit via Airbnb, Abritel, etc. 25 000 communes ont été concernées par ce mode d’hébergement sur les 34 816 que compte le territoire.

7 milliards d’euros de chiffre d’affaires brut

En moyenne, 99 euros ont été dépensés par jour en 2023 par les voyageurs séjournant dans un hébergement de courte durée. Ces dépenses ont rapporté environ 280 millions d’euros de taxe de séjour. 586 millions d’euros d’impôts sur le revenu payés par les propriétaires d’hébergements ont été payés en 2023. Et l’État a pu récolter 4,9 milliards d’euros de recettes fiscales directes et indirectes (TVA, CSG, CVAE, charges sociales et autres).

De leur côté,

“Les hébergeurs ont perçu plus de 7 milliards d’euros de recettes brutes”

(donc avant impôts), calcule Deloitte ; si la réservation a été effectuée via Airbnb ou une autre plateforme de location saisonnière. Airbnb est parti d’un prix moyen de 40 euros par nuit ou 80 euros pour un couple.

7 800 euros par an

900 000 logements sont proposés à la location touristique par an en France selon le syndicat des professionnels de la location meublée (SPLM) qui a publié une étude en 2023. Cela signifie qu’un bien mis en location courte durée rapporte en moyenne près de 7 800 euros par an. année, précise

BFMTV

.

Un chiffre différent de celui délivré par une étude Asterès qui estimait qu’un propriétaire gagnait 3 916 euros brut en 2022 en louant son bien via Airbnb. Mais c’était une médiane. De plus, l’étude n’a pris en compte que les locations Airbnb et n’a pas pris en compte

« les hôtes professionnels (250 000 résidences sur 900 000, soit 28 % des résidences selon l’étude SPLM), et ceux dont le logement est un investissement locatif (9 % des 900 000 résidences selon l’étude SPLM) »

précise Deloitte pour justifier son calcul.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vincent Kompany a-t-il assez de build ? « Ils veulent faire comme Xabi Alonso »
NEXT Hansi Flick sur le point de rejoindre le Barça pour succéder à Xavi