Pour Mekies, VCARB doit permettre à Ricciardo de performer

Pour Mekies, VCARB doit permettre à Ricciardo de performer
Pour Mekies, VCARB doit permettre à Ricciardo de performer

Daniel Ricciardo vit un début de campagne 2024 compliqué. Malheureusement pour certains qui voyaient dans son retour dans la discipline l’occasion de revisiter les performances de ses années d’or chez Red Bull, le pilote de 34 ans reste pour le moment en deçà des attentes. Ricciardo a en effet eu du mal à comprendre le fonctionnement de son VCARB01, une difficulté que ne semble pas avoir son coéquipier Yuki Tsunoda puisqu’il a terminé devant l’ancien pilote McLaren lors de deux courses, en Arabie Saoudite et à Melbourne, sur les trois qu’il a pu disputer. .

L’Australien n’a encore marqué aucun point, se classant 18ème au championnat des pilotes, contrairement à son collègue japonais qui a marqué la totalité des sept points de l’équipe italienne, lui permettant d’accéder à la 11ème place du classement. Cependant, la bonne performance de Ricciardo au Grand Prix de Chine, avant qu’il ne soit contraint d’abandonner la course en raison d’un incident avec Lance Stroll, a encouragé son équipe à rester confiante.

Le directeur du VCARB, Laurent Mekies, ne semble pas douter une seconde de la capacité de performance de son pilote. “Nous avons vu de forts progrès de Yuki et nous voyons Daniel revenir sur sa trajectoire”déclare le Français.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

Laurent Mekies et Daniel Ricciardo, VCARB F1 Team

Photo de : Red Bull Content Pool

Mekies a également ajouté que Ricciardo avait “absolument” la capacité de matérialiser le potentiel que nous avons vu lors de son retour en F1 l’année dernière avec AlphaTauri. Pour le directeur de l’équipe, c’est aussi à l’équipe de tout mettre en œuvre pour permettre à l’Australien d’avoir une voiture qui lui convient.

« C’est l’ADN de notre travail que d’essayer d’identifier les ajustements nécessaires pour que la voiture et les pilotes soient au meilleur de leur forme, et c’est ce que nous faisons avec nos deux pilotes. Déjà en Arabie Saoudite, on commençait à voir des choses qui nous permettaient de mieux comprendre comment la soutenir. La trajectoire est donc bonne. Nous n’avons pas encore atteint la ligne d’arrivée et nous avons des projets à moyen terme pour l’aider à se sentir mieux dans la voiture et faire en sorte qu’elle corresponde le mieux à son style de pilotage. Mais il est certainement encourageant de constater des progrès tangibles, comme nous l’avons constaté ce week-end. [en Chine].»

Alors que Ricciardo a fait face à de nombreuses critiques, Mekies a déclaré qu’en interne, le pilote était déterminé à surmonter les problèmes auxquels il était confronté, ajoutant que le record de l’Australien dans la saison actuelle avait plus à voir avec la malchance et un réel manque de performance de sa part.

« Contrairement à ce qui est peut-être perçu de l’extérieur, en ce début de saison difficile, [Ricciardo] était très concentré, très calme et très rationnel »explique Mekies. « Nous avons examiné les limites de la voiture et ce dont elle avait besoin pour être plus rapide. Certaines mesures peuvent être prises rapidement, mais il faut d’abord les comprendre. Ensuite, une fois que vous aurez compris, vous pourrez agir rapidement sur certaines étapes, et d’autres prendront plus de temps. Nous avons essayé de cocher autant de cases que possible, mais nous ne nous arrêterons certainement pas là.»

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le ministre des Sports met la pression sur la LFP dans l’affaire Mohamed Camara
NEXT Acculé par les avocats de la défense, l’ex-avocat de Donald Trump, Michael Cohen, reconnaît avoir volé la Trump Organization