Cassel dit prendre soin de « mettre [ses] partenaires à l’aise” – .

Cassel dit prendre soin de « mettre [ses] partenaires à l’aise” – .
Cassel dit prendre soin de « mettre [ses] partenaires à l’aise” – .

“J’ai toujours tout fait pour mettre mes partenaires à l’aise” dans les scènes intimistes, explique à l’AFP l’acteur Vincent Cassel, à l’affiche du film de David Cronenberg. Les Linceuls, en compétition lundi à Cannes.

Interrogé sur la sensibilisation de l’industrie cinématographique à la question des violences sexuelles et aux conséquences de #MeToo sur les plateaux de tournage, il a expliqué avoir remarqué la présence plus fréquente de coordinateurs d’intimité sur place.

“Je sais que ce n’est facile pour personne, ça m’énerve d’embrasser quelqu’un sur le plateau”, a poursuivi l’acteur de 57 ans, dont la troisième collaboration avec Cronenberg depuis Les promesses des ombres (2007). « Alors d’habitude, je fais deux caipirinhas dans le vestiaire, amusons-nous avec ça, et ça ne durera pas. Plus tôt on s’amuse, plus c’est court.

“Tant qu’il n’y a aucune ambiguïté nulle part, il n’y a pas de problème”, a-t-il ajouté.

«Je comprends qu’il a dû y avoir des gens qui ont pu profiter de la situation à certains moments, ou faire des choses libidineuses, et c’est bien que ça ait évolué dans ce sens-là. Mais je n’ai jamais eu de problème avec ça sur le plateau, et pourtant j’ai fait des scènes de sexe”, a-t-il conclu.

Interrogé également sur le sujet, son partenaire à l’écran dans Les Linceuls, l’actrice Diane Kruger, 47 ans, qui a tourné en Allemagne et en France ainsi qu’à Hollywood (Troie, Basterds sans gloire), confie avoir vu aussi les choses évoluer, d’abord aux Etats-Unis : « C’est très réglementé. Il y a désormais un conseiller, vous connaissez exactement les projets faits à l’avance. Cela devient moins spontané, on sait à quoi s’attendre.

Quant au mouvement #MeToo en France, qui est au cœur du Festival de Cannes cette année, l’actrice « pense que ça y est, c’est fait ici. C’était un peu tard par rapport aux Etats-Unis, et c’était un moment important pour la France. Il faudra maintenant voir comment cela sera géré.

Interrogé sur le comportement de Benoît Jacquot sur le tournage du film Adieu à la Reine, Diane Kruger a répondu : « Avec moi, il était impeccable. »

Le réalisateur a été accusé par plusieurs comédiennes, dont Judith Godrèche, qui a porté plainte contre lui pour viol sur mineure.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lady Louise remarquée dans sa robe à fleurs en souvenir du couronnement de son oncle Charles III
NEXT Virginie Efira regardée par son chéri, Daniel Auteuil et sa fille Nelly, Emmanuelle Béart et son mari… Les stars bien accompagnées à Cabourg (PHOTOS)