Début des travaux à la 77ème Assemblée mondiale de la Santé, avec la participation du Maroc

Début des travaux à la 77ème Assemblée mondiale de la Santé, avec la participation du Maroc
Début des travaux à la 77ème Assemblée mondiale de la Santé, avec la participation du Maroc

Lundi 27 mai 2024 à 12h28

Genève – Les travaux de la 77ème Assemblée mondiale de la Santé ont débuté lundi à Genève, sous le thème « Un monde mobilisé pour la santé, la santé pour tous », avec la participation du Maroc.

La délégation marocaine à cette assemblée, qui se poursuit jusqu’au 1er juin, est conduite par le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb.

L’Assemblée mondiale de la santé, l’organe décisionnel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), constitue un forum important pour lutter contre des maladies telles que le VIH, la rougeole et la polio, dans le contexte des urgences climatiques et de l’augmentation des cas de maladies telles que l’hypertension et l’obésité. .

L’un des moments forts de ce sommet sera la discussion sur l’Accord mondial sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies.

Avant l’Assemblée, le coup d’envoi du cycle d’investissement de l’OMS a eu lieu dimanche, dans le but de garantir l’engagement des donateurs actuels et potentiels, en vue d’assurer un financement durable de l’OMS.

Le directeur général de l’Organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a noté que les effets cumulés du changement climatique, des épidémies et des conflits exercent une pression toujours plus grande sur l’OMS pour qu’elle réponde aux besoins sanitaires mondiaux.

Cette Assemblée de la Santé offre aux États Membres d’importantes opportunités pour promouvoir, garantir et protéger la santé et le bien-être de tous, en adoptant le quatorzième programme général de travail et la stratégie mondiale de la santé couvrant les quatre prochaines années, a-t-il souligné.

Cela soutiendra la transformation continue de l’Organisation dans le cadre du cycle d’investissement de l’OMS et fera du monde un endroit plus sûr, grâce à l’Accord sur la pandémie et aux amendements au Règlement sanitaire international, a-t-il déclaré. .

Parmi les étapes clés et les principaux résultats attendus de l’Assemblée de la Santé figure l’approbation, le 28 mai, de la stratégie de l’OMS 2025-2028, pour faire face aux conséquences sanitaires de phénomènes majeurs, tels que le changement climatique, le vieillissement des populations, les migrations et les progrès scientifiques. et la technologie.

Des décisions cruciales sont attendues sur une série de priorités sanitaires telles que le climat et la santé, l’action de l’OMS dans les situations d’urgence sanitaire, l’accès aux outils de transformation, les maladies transmissibles, les maladies non transmissibles, la santé mentale et la santé des femmes.

L’Assemblée de la Santé prévoit une participation de haut niveau de dirigeants politiques et d’ambassadeurs, ainsi que de représentants de la société civile et d’acteurs non étatiques, soulignant ainsi l’engagement mondial à faire progresser le programme de santé publique.

Des tables rondes stratégiques auront lieu tout au long de l’Assemblée de la Santé, avec des discussions entre les délégués de l’Assemblée de la Santé, les agences partenaires, les représentants de la société civile et les experts de l’OMS sur les priorités de santé publique.

En tant qu’organe décisionnel suprême de l’OMS, l’Assemblée de la Santé définit la politique de l’Organisation et approuve son budget.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Il n’a jamais fait aussi chaud à Montréal le 19 juin
NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale