L’UDC Jean-François Thuillard devient président du Grand Conseil

L’UDC Jean-François Thuillard devient président du Grand Conseil
L’UDC Jean-François Thuillard devient président du Grand Conseil

Jean-François Thuillard est le nouveau premier citoyen du canton de Vaud. Le député UDC et administrateur de Froideville, agriculteur et partisan du LHC, a été élu pour un an président du Grand Conseil.

Vice-président jusqu’ici, Jean-François Thuillard était le seul candidat en lice mardi après-midi. Sur les 121 bulletins valables dépouillés, il a obtenu 104 voix. Dix bulletins blancs ont également été décomptés ainsi que sept votes dispersés.

L’élu de 58 ans s’est dit « reconnaissant » d’avoir atteint le perchoir. Devant ses collègues, il a d’abord rendu hommage à son prédécesseur, le libéral Vert Laurent Miéville. Pour le « remercier », il avait réquisitionné les Brigands du Jorat, dont il est membre, et le président sortant a quitté la salle bouclée.

Pour son année présidentielle, Jean-François Thuillard a déclaré vouloir travailler « dans la continuité » avec ses prédécesseurs, en permettant des « débats vigoureux » tout en veillant au « respect » des opinions de chacun.

De Froideville à Lausanne

Le député du Gros-de-Vaud siège au Parlement vaudois depuis douze ans. Il s’est surtout fait connaître en présidant pendant cinq ans la Commission des infrastructures liées aux transports et à la mobilité. « Jusqu’à présent, cela a été le point culminant de ma carrière de député », admet-il, interrogé par Keystone-ATS.

Au sein de cette commission, il dit aimer les aspects « concrets » du travail de député. « On vote un crédit pour une route et, quelques mois plus tard, on voit le résultat sur le terrain », illustre-t-il.

Outre le Grand Conseil et un bref passage comme vice-président de l’UDC Vaud (2013-2015), Jean-François Thuillard s’implique depuis longtemps dans sa commune de Froideville. Il a rejoint le Conseil Municipal en 1985, avant de rejoindre la Municipalité en 2002 et d’en devenir administrateur en 2016.

Il s’est également présenté à plusieurs reprises sur la liste UDC pour accéder au Conseil national. Sans succès toutefois, « et sans aucun regret », précise-t-il.

Voyages, hockey et euphonium

Agriculteur professionnel, Jean-François Thuillard exploite un domaine qui regroupe diverses cultures et une centaine de génisses, et bientôt une halle pouvant accueillir plus de 15 000 poules. C’est son fils, à qui il est en train de transmettre l’exploitation, qui réalise désormais le gros du travail. «Je m’occupe de l’administration et j’aide», dit-il.

Marié et père de trois enfants, récemment grand-père, le nouveau président du Grand Conseil est aussi un fervent voyageur. « Hormis l’Océanie, j’ai visité tous les continents », souligne-t-il. Ces dernières années, il enchaîne les voyages exotiques, par exemple en Tanzanie ou à Sao Tomé et Principe, un archipel au large du Gabon. Il a également récemment passé une semaine sur un catamaran dans les Caraïbes.

Jean-François Thuillard est également passionné de hockey sur glace, sport pratiqué par ses fils. Il était notamment à Prague en mai dernier pour suivre le parcours épique de l’équipe suisse jusqu’à la finale du championnat du monde. Il se rend d’ailleurs « très régulièrement » dans les arènes vaudoises pour soutenir son club fétiche, le Lausanne HC. “Je n’ai raté aucun match lors des derniers barrages” qui ont vu le LHC accéder à la finale, assure-t-il.

Jean-François Thuillard aime aussi la musique même si, « faute de temps », il n’en joue plus autant qu’il le souhaiterait. Il raconte néanmoins avoir longtemps joué de l’euphonium (ou tuba ténor) au sein d’un orchestre de bal et de la fanfare du Jorat.

Vice-présidence

Comme le veut la tradition, une réception sera organisée le 3 septembre dans sa commune pour célébrer son accession à la présidence du Grand Conseil. Près de 1000 convives sont attendus à Froideville.

A noter enfin que Jean-François Thuillard sera entouré de Stéphane Montangero (PS) et Patrick Simonin (PLR), élus respectivement mardi 1er et 2e vice-présidents du Grand Conseil.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « J’ai vu des Ricard à 6€ », quand l’inflation gâche les festivités – .
NEXT (Marly) « La participation citoyenne » au cœur de la tranquillité publique – .