le Théâtre du Nord se mobilise contre le Rassemblement national et annonce une saison « politiquement engagée »

le Théâtre du Nord se mobilise contre le Rassemblement national et annonce une saison « politiquement engagée »
le Théâtre du Nord se mobilise contre le Rassemblement national et annonce une saison « politiquement engagée »

La nouvelle saison du Théâtre du Nord, à Lille, promet des équipes encore plus engagées que d’habitude. Le directeur de l’institution lilloise a annoncé la couleur lors d’une conférence de presse le 19 juin, à deux semaines des élections législatives, expliquant sa volonté de lutter contre la montée du RN et l’antiracisme.

Depuis les élections européennes et les scores historiques de l’extrême droite, vainqueur Avec 31,37% des voix le 9 juin, de nombreuses personnalités politiques, publiques, culturelles et influentes se sont prononcées pour contrer la montée du Rassemblement national en France. À l’horizon, plus proche qu’il n’y paraît : les élections législatives prévues les 30 juin et 7 juillet, au cours desquelles le RN pourrait remporter un nombre de sièges jamais égalé dans l’histoire du parti.

Ce mardi, une institution de la capitale flamande s’est exprimée sur le sujet. Le directeur du Théâtre du Nord, David Bobée, a profité du lancement de la saison 2024-2025 pour afficher clairement son engagement, et celui de sa programmation,un véritable doigt d’honneur adressé au Rassemblement national, car il en va de notre honneur.

Si la saison en cours n’est pas encore totalement terminée, la nouvelle programmation a déjà été annoncée et sera disponible dès demain sur le site du Théâtre du Nord. Mais en attendant, le réalisateur annonce une édition politiquement engagée et notamment contre le RN car le théâtre peut réparer, changer le monde, sauver des vies. David Bobée, nommé en 2021, dévoile toutes ses intentions et lance un appel à la presse »à titre personnel, voter Nouveau Front Populaire« dans deux petites semaines.

Rappelant son «engagements dans la lutte contre le racisme», David Bobée, a également souligné que «cette année, 45 % des créations sont portées par des artistes perçus comme non blancs, et 80 % des défilés présentent une diversité au sein du casting” les rôles.

Dans le programme :

  • La tragédieprésenté du 24 au 28 juin à Lille, spectacle de fin d’études pour la promotion 2021 des élèves de l’école Théâtre du Nord ;
  • Elle était l’amie de quelqu’un d’autrede Gosia Wdowik, en novembre, discutera du droit à l’avortement en Pologne ;
  • Des pistes de Penda Diouf, joué début janvier, sur le génocide commis par l’Allemagne en Namibie ;
  • Grande peur et misère du Troisième Reichfin février 2025, texte de Bertold Brecht mise en scène Julie Duclos ;
  • Deux pièces seront présentées sur le thème de «comment éviter le pire« .

Avec l’AFP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le quartier du Trocadéro s’est transformé en parcours d’obstacles – .
NEXT Un préfet accusé de gestion brutale démis de ses fonctions après seulement 9 mois de mandat – .