HumaNîmes, pilier de la cohésion sociale

HumaNîmes, pilier de la cohésion sociale
HumaNîmes, pilier de la cohésion sociale

L’association HumaNîmes œuvre sans relâche au cœur des quartiers nîmois avec un seul objectif : renforcer le vivre ensemble. Rencontre avec son président, Ahmed El Hanbali.

L’émotion est palpable. En déambulant dans la rue, le président d’HumaNîmes ne s’attendait pas à ce geste généreux. « Il faudra m’envoyer votre RIB, je souhaite faire un don à l’association ! », raconte celui qui est depuis longtemps dans le giron de la structure HumaNimes. Désormais à la tête de sa florissante entreprise et supervisant une trentaine de salariés, ce dernier n’hésite pas à lui rendre la pareille, alors même que personne n’avait misé « un centime sur lui », le traitant de « racaille » comme nous le raconte Ahmed El Hanbali.

5 centres, 100 bénévoles, 8 salariés

« C’est ce genre d’anecdote qui permet de tenir le coup dans les moments d’impuissance, quand on a l’impression d’éteindre un feu avec un arrosoir », raconte le président du 47 printemps. L’allégorie est bien choisie, « dans chaque caillou, il y a un diamant caché ». Aux côtés de son équipe de bénévoles, Ahmed El Hanbali devient ensuite tailleur de pierre, au service des 16 000 habitants de la communauté de Pissevin et Valdegour. Un petit « Bagnols-sur-Cèze » niché au cœur de la capitale gardoise. De plus, l’association multiplie les manifestations dans les quartiers voisins : Chemin Bas, Mas de Mingue, centre-ville, et même en dehors de Nîmes. HumaNimes sait fédérer et tisser des liens entre les acteurs associatifs et institutionnels et la population. Un relais démocratique précieux pour les élus politiques qui en profitent.

Qu’en est-il de la rénovation urbaine ?

Lassé de lire la cascade de publications de presse sur les fusillades et autres deals lucratifs, Ahmed El Hanbali valorise le contingent d’âmes engagées qui ne font pas suffisamment la une des journaux. « Quand je me promène sur le terrain, je ne vois que des animateurs, des bénévoles et des médiateurs motivés qui font tout ce qu’ils peuvent pour renouer le dialogue », dit-il. Dans un monde « individualiste », HumaNîmes construit des ponts au lieu de construire des murs. Renouveau urbain? Le président ne peut qu’approuver les sommes colossales allouées à Nîmes dans le cadre de l’ANRU, tout en soulignant l’urgence de renforcer la participation des habitants aux prises de décision.

« C’est bien de réhabiliter, je ne dis pas détruire, mais il faut accompagner les habitants, préserver les commerces qui sont là depuis si longtemps », souligne Ahmed El Hanbali. Sans parler du déracinement de ceux qui ont construit leur identité à travers ces tours en béton dynamitées. « Certains ne sont pas prêts à déménager, c’est leur maison », souligne le président, conscient que nous « ne gérons pas seulement des bâtiments, mais aussi et surtout des personnes »… Qui dit humain, dit besoin d’écoute, pour les médecins, pour des liens sociaux, pour une aide scolaire, pour une aide à l’entrepreneuriat, plus qu’une dalle réaménagée.

Certaines personnes ne veulent pas déménager, c’est leur maison

A l’origine du projet ? Un groupe d’amis qui souhaite que les jeunes des quartiers deviennent « acteurs et non plus spectateurs de leur vie ». Progressivement, le noyau s’est élargi pour inclure les secteurs sociaux, culturels et économiques avec un bureau riche d’horizons variés. Huit salariés et une centaine de bénévoles gravitent autour de plusieurs domaines : humanitaire, culturel, médiation, jeunesse, etc. Les associations permettent aux jeunes de s’occuper d’« activités positives » plutôt que de succomber aux sirènes envoûtantes de la rue. Tournoi de football, voyage, journée de cohésion, atelier scolaire, accueil de loisirs, la palette d’activités est large. Ahmed El Hanbali est conscient du soutien des communautés et des élus locaux qui le soutiennent.

Des médiateurs proches des jeunes

Une des dernières actions ? Le projet Anim’médiations qui voit quatre médiateurs sillonner les places des collèges, lycées et quartiers, pour se relayer auprès des établissements. Une réunion par semaine permet de faire le point sur les actions à venir. Une action menée conjointement par l’Ufolep Gard, l’association Samuel Vincent et l’association HumaNîmes, dirigée par cette dernière. « Plus de 8 000 jeunes se sont retrouvés sur les places des collèges et lycées en 4 mois d’activité ! », s’est réjouie Amal Couvreur, vice-présidente du Conseil départemental du Gard, chargée de la politique de la ville et instigatrice du dispositif.

L’idée est née suite au drame survenu le 21 août dernier à Pissevin, avec le décès du petit Fayed, 10 ans. Une victime collatérale du trafic de drogue. « La dernière fois, une réunion s’est mal passée à la Mission locale, nous sommes intervenus auprès du jeune pour comprendre et régler la situation », illustre le président. Récemment, HumaNimes a acquis le Cube, un bâtiment de 500 m² dont 100 m² sont loués à des agents de la société de nettoyage Océan. Une radio associative pourrait bien y voir le jour un jour…

« Les jeunes ont fini par créer un groupe WhatsApp ! »

Sortir du quartier, de cette bulle de béton, pour renaître un instant. C’est tout l’intérêt des séjours inter-quartiers. Lors d’un séjour au ski dans les Pyrénées, les jeunes ont brièvement éclipsé leur « sentiment d’appartenance » pour former la communion. « Au début, c’était tendu dans le bus, personne ne parlait. Petit à petit, les jeunes ont parlé et ont fini par créer un groupe WhatsApp ! », raconte en souriant Ahmed El Hanbali. La magie du voyage.

Les temps ont certes changé, les jeux de campagne à vélo ont laissé la place aux squats, au pied des tours, attirés par les trafiquants de drogue. « Le monde change, veillons à leur mettre entre les mains des choses positives et constructives pour les occuper et les aider à grandir », conclut la bénévole au grand cœur.

L’ACTUALITÉ en Occitanie en direct sur notre application

Ne manquez aucune actualité et météo avec notre application mobile InfoOccitanie disponible sur iOS ou Android ! Vous n’avez pas encore l’application ? Téléchargement GRATUIT ICI

Donnez de la visibilité à votre entreprise, votre événement ou votre association ! Notre équipe est là pour vous aider à accroître votre visibilité et à toucher un large public.

Contactez-nous dès aujourd’hui ! [email protected]

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Painters’ Day in Montreuil-sur-Mer – .
NEXT Jeux Olympiques et musique au Festival de Saintes – .