dans le Lot-et-Garonne, un village organise son concours de lancer charentais

dans le Lot-et-Garonne, un village organise son concours de lancer charentais
dans le Lot-et-Garonne, un village organise son concours de lancer charentais

l’essentiel
A Condezaygues, on aime s’amuser, se retrouver et être original. Et cela se prouve avec le premier concours de lancer charentais organisé à l’occasion de la fête d’été du village.

Ce week-end, c’est la fête de l’été à Condezaygues. Et cette année, afin de se démarquer des fêtes de village traditionnelles qui existent dans tous les villages du département, le maire, Eric Grasset, a donné carte blanche à Pascal Vinchon, responsable de l’agence Evenemence 47 pour trouver le petit plus, le fameux « X factor » afin de se démarquer des animations habituelles.

Et on peut dire que Pascal Vinchon a eu LA bonne idée : le premier concours du département de lancer charentais. Explications. « Avant de m’installer dans le Lot-et-Garonne, j’avais déjà mon agence dans la Nièvre. Là-bas, j’avais déjà organisé des compétitions de ce style. Quand Eric Grasset m’a confié l’organisation de la fête, j’ai bien sûr fait les classiques, défilé de majorettes, marché des artisans, producteurs locaux, restauration locale… Tout ce qui crée l’ambiance d’une fête de village Mais moi. « J’ai voulu proposer quelque chose en plus qui nous distinguerait. Comme j’avais déjà organisé ce concours de lancer charentais dans la Nièvre, je l’ai proposé à la mairie. « L’accord a été immédiat » précise Eric Grasset. “Et c’est même déjà prévu pour l’année prochaine, la salle est déjà réservée pour la fête de l’été 2025.”

Et sans blague, le lancer charentaise est une discipline très organisée. « Il y a une association nationale à laquelle nous allons nous affilier pour la prochaine compétition. Aujourd’hui, c’est un essai. Mais dès l’année prochaine, des membres de l’association seront présents pour valider notre concours » . Et Pascal Vinchon ne rêve que d’une chose. “Pourquoi ne pas battre ici le record établi en Bretagne, et entré dans le Livre Guinness des Records en 2023. Une Bretonne avait lancé sa charentaise, avec son pied et c’est important, à 26,93 mètres”.

« Je viens du rugby, donc je fais comme avec un ballon ?

Direction l’aire de jeux, derrière la salle des fêtes. « C’est encore une discipline assez codifiée. Depuis la zone de lancer, des balises sont installées tous les 5 mètres, et il faut rester dans la zone pour que le lancer soit validé » explique Pascal. « Il y a 3 catégories classiques, les enfants, les femmes et les hommes. Et des tailles spécifiques aux Charentaises : 44 pour les hommes, 38 pour les femmes et 35 pour les enfants. Pour avoir droit à 2 lancers, il suffit de débourser un euro. La recette sera pour l’association des parents d’élèves (APE) Les Pitchouns de Fumel C’est le meilleur des 2 lancers qui sera pris en compte. Mais si nous pensons pouvoir nous améliorer, nous le ferons. Vous pouvez réessayer en passant à nouveau à la caisse.

Avant l’inauguration de la compétition, la bonne humeur règne en maître dans l’aire de lancer.
DDM-FP

L’entraînement peut commencer, et c’est Eric Grasset qui tente le premier. Il rentre dans la zone de lancer, attrape la charentaise à deux mains et lui donne un gros coup de pied. Les rires éclatent et les explications arrivent. “Ce n’est pas comme ça, il faut le mettre pour l’envoyer.” « Oui, mais je viens du rugby », plaisante le maire. 2ème tentative et premier conseil de Pascal. « Je vais vous donner un petit conseil. Il n’est pas nécessaire d’enfiler la charentaise entière, il suffit de l’enfiler jusqu’au coup de pied et de la lancer le plus loin possible d’un lancer vif.

Un premier essai qui se transforme davantage en lancer haut qu’en lancer long. “Ce n’est pas toute la jambe que l’on utilise, mais bien le pied et le tibia.” On essaie, on rigole. « Ne va pas claquer… Qui veut me masser la cuisse ?

C’est l’heure du défilé des majorettes avant de passer à table. L’ambiance lors de la compétition de l’après-midi s’annonce joyeuse. À l’année prochaine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une école d’Alençon nommée Gabrielle-Grandière, inventrice de la « Pirouette, cacahuète » – .
NEXT où la circulation sera-t-elle perturbée du 15 au 19 juillet 2024 ? – .