Seine-et-Marne. Bientôt un radar sur cette route transformée en circuit par les motards ? – .

Seine-et-Marne. Bientôt un radar sur cette route transformée en circuit par les motards ? – .
Seine-et-Marne. Bientôt un radar sur cette route transformée en circuit par les motards ? – .

Par

Julien Van Caeyseele

Publié le

13 juin 2024 à 20h31

Voir mon actualité
Suivre La République de Seine et Marne

« On a souvent l’impression de se retrouver sur un circuit motoalors que c’est un lieu où les familles se promènent aussi… » Hervé*, habitant d’Épisy (Seine-et-Marne), lance un coup de gueule concernant le comportement de certains motards sur la RD148dans la forêt de Fontainebleau.

Appelé Route de l’Escargot, ce spot bien connu des amateurs de deux-roues est aussi un lieu qui cristallise les tensions entre les différents usagers de la route et les alentours.

Deux décès en 2020

« Certains motards atteignent des vitesses vertigineuses et certains vont même jusqu’à prendre des photos pendant qu’ils naviguent dans les virages », déplore cet habitant, qui affirme avoir déjà eu un accident à cause d’un motard sur le site. Il y a bien sûr des motards respectueux, mais les pouvoirs publics doivent prendre les choses en main, sinon il y aura un drame. »

Selon lui, les opérations ponctuelles de lutte, réalisées aux beaux jours, ne suffisent pas. « Il n’est pas non plus possible de mettre un policier à chaque instant, donc je pense qu’un radar pourrait être une bonne alternative pour dissuader les amateurs de vitesse », commente-t-il. Si cette route est située sur le territoire de la commune de Fontainebleau, ce sont cependant les habitants d’Épisy (commune déléguée de Moret-Loing-et-Orvanne) et de Montigny-sur-Loing qui semblent les plus concernés.

“On a installé un feu tricolore pour essayer de les faire ralentir, mais quand il est vert, ça ne change rien au problème”, reconnaît Sylvie Monchecourt, la maire de Montigny-sur-Loing, qui souligne que la route n’est pas sûre. . le territoire de sa commune. J’ai demandé à la préfecture d’installer un radar : peut-être qu’en tapant sur le porte-monnaie, il pourrait y avoir une prise de conscience. »

Les archives. Deux accidents mortels ont été enregistrés en 2020 ©YV/RSM77

Selon la préfecture de Seine-et-Marne, “Le taux d’accidentalité sur l’ensemble de la route départementale a tendance à augmenter« . Ainsi, entre 2018 et 2022, 16 accidents corporels ont été recensés, dont deux mortels en 2020. Un bilan que précise cependant la maire de Montigny-sur-Loing : l’un des accidents mortels impliquant un motocycliste recensés serait, selon elle, pas être lié à la vitesse, mais à l’insuffisance cardiaque. Contacté, l’office départemental de la sécurité routière indique que des contrôles systématiques sont effectués lors des rassemblements, notamment par les unités moto de la police nationale et le commissariat de Fontainebleau.

Vidéos : actuellement sur Actu

« Contenir le phénomène »

“Ces unités effectuent des visites régulières, dissuasives et répressives lors des rassemblements qui ont lieu principalement le week-end et particulièrement le dimanche par beau temps”, précise l’organisme de sécurité routière. Cette méthode est efficace et privilégiée pour les grosses opérations qui sont réalisées de manière plus ponctuelle et permet de contenir le phénomène. »

Interrogée sur la possibilité de déployer un radar sur cette portion, la préfecture précise qu’une demande de radar ambulant a été faite auprès du ministère de l’Intérieur fin 2023, afin de pouvoir le disposer sur la Route de l’Intérieur. Escargot. A ce jour, la préfecture indique qu’elle « attend une décision ».

*Le prénom a été modifié

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mickaël Nadé heading to England? – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné