“Nous avions tout pour bien faire et il ne manquait pas grand-chose”, regrette Tristan Scherwey – rts.ch – .

“Nous avions tout pour bien faire et il ne manquait pas grand-chose”, regrette Tristan Scherwey – rts.ch – .
“Nous avions tout pour bien faire et il ne manquait pas grand-chose”, regrette Tristan Scherwey – rts.ch – .

La déception a logiquement prédominé dans le camp suisse lors des entretiens après la finale perdue contre la République tchèque. Malgré tout, les joueurs étaient conscients du bon travail réalisé à Prague cette année.

ROMAIN LOEFFEL : « Nous avons presque réussi. Ils ont joué un match parfait au début et c’est l’essentiel. De notre côté, il n’y a pas de miracle si on n’arrive pas à marquer un but sur 60 minutes, c’est difficile de gagner des matches. Ça fait très mal maintenant, c’est compliqué de penser à cette médaille d’argent. Plus tard, bien sûr, nous pourrons réaliser le voyage que nous avons accompli. après le match, c’est définitivement la pire médaille qu’on puisse rapporter à la maison« .

On le dit depuis longtemps, nous sommes capables de rivaliser avec les meilleures équipes du monde. J’espère que nous n’aurons pas à attendre encore cinq ou six ans avant la prochaine finale car cette nation est l’une des plus grandes et l’a prouvé.« .

Finale, Suisse – Tchéquie (0-2) : « Ça fait juste très, très mal », Romain Loeffel dans l’interview / Hockey sur glace / 1 min. / hier à 20h00

TRISTAN SCHERWEY :Hier, c’était déjà une bataille contre les Canadiens. Nous avions fait le nécessaire pour nous reposer. Au début, les Tchèques étaient forts, mais nous sommes restés solides en défense et avons tenu le coup. On savait que plus le match avancerait, plus cela tournerait en notre faveur. Leur but est venu d’un match préparé, on n’a pas réussi à être assez proches d’eux. Le premier but était important, nous le voulions aussi. Nous avons tout essayé. Chapeau bas à nos dirigeants, qui ont été surmenés sur la fin. Ils ont tout essayé, mais malheureusement ce n’était pas suffisant« .

Je pense que si on nous avait dit au début de la préparation qu’on allait finir en finale, peu de gens l’auraient cru. L’arrivée des joueurs de la LNH nous a fait du bien. Le coach a trouvé une bonne combinaison. Nous avions tout pour bien faire et il ne nous a pas manqué grand-chose. La Tchéquie mérite son titre« .

Finale, Suisse – Tchéquie (0-2) : « Finalement on a tout essayé », explique Tristan Scherwey / Hockey sur glace / 3 min. / hier à 20h00

>> A lire aussi : Un scénario haletant, une solidité défensive impeccable, mais toujours pas d’or, La Suisse doit encore se contenter de l’argent Et La Suède remporte la médaille de bronze

De Prague, Bastien Trottet – @BastienTrottet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dépêche-toi! Il ne vous reste que quelques jours pour obtenir jusqu’à 650 $ par enfant pour ses soins dentaires
NEXT à quoi ça sert s’il est difficile d’obtenir des images de la police ? – .