La base militante de QS voudra-t-elle des régions ? – .

La base militante de QS voudra-t-elle des régions ? – .
La base militante de QS voudra-t-elle des régions ? – .

« J’étais présent au congrès fondateur de Québec solidaire, j’étais même présent au congrès fondateur d’Option Citoyène, environ deux ans plus tôt. Il y a eu des gens qui sont partis en déchirant leur carte de membre lors de la conférence de fondation. Ce n’est pas quelque chose de nouveau. Par contre, j’ai toujours le cœur brisé quand ça arrive», a avoué d’emblée Alexandre Leduc en mêlée de presse, samedi matin.

Dans une lettre ouverte adressée aux membres du parti plus tôt cette semaine, le député d’Hochelaga-Maisonneuve a demandé aux membres de « rester » malgré le résultat du rassemblement de solidarité du week-end. Samedi et dimanche devraient être chargés en débats.

>>>>>>

Alexandre Leduc dit avoir aussi connu des déceptions au sein du parti, à plusieurs reprises dans le passé. Il s’est toutefois dit optimiste quant au fait que le caractère démocratique du parti permettrait de surmonter une fois de plus les divisions apparentes. (Tom Core/Le Quotidien)

Après une tournée des régions effectuée au cours des derniers mois, Québec solidaire souhaite notamment aller de l’avant avec une proposition visant à « appliquer le principe de zéro perte nette d’emploi au sein de chaque région » dans sa Déclaration du Saguenay. Dans le même ordre d’idées, le parti souhaite reconnaître « l’importance, pour plusieurs régions du Québec, des emplois de qualité liés à l’exploitation des ressources naturelles ».

Le problème est que ces orientations que souhaite prendre le parti ne font pas l’unanimité. Les amendements proposés par la base militante seront effectivement étudiés en plénière samedi après-midi. Selon le résultat des votes, il est possible que certains engagements soient modifiés de la Déclaration du Saguenay, voire supprimés.

L’association de solidarité Bonaventure s’oppose par exemple à la déclaration sur la sensibilité aux emplois de qualité dans la région, soulignant que « les emplois dits de qualité qui détruisent l’environnement et nuisent à l’harmonie et à la paix sociale des communautés ne valent que par la taille des le salaire.” Une autre association militante montréalaise, celle de Bertrand, juge irréaliste l’idée de garantir aucune perte d’emploi dans le contexte d’une éventuelle transition environnementale.

L’héritage d’Émilise

Dans son discours marquant l’ouverture du 20e conseil national, la co-porte-parole par intérim, Christine Labrie, a immédiatement reconnu que tout le monde, y compris elle, aurait préféré qu’Émilise Lessard-Therrien soit sur scène chez elle aux côtés de Gabriel Nadeau-Dubois. Le co-porte-parole masculin, dont le leadership a été remis en cause ces dernières semaines par certains ex-membres du parti, a réitéré “qu’il prenait sa part de responsabilité dans le départ de son collègue”.

Cela dit, les deux porte-drapeaux de Québec solidaire ont rappelé que le processus menant à la Déclaration de Saguenay en était un qui avait été initialement initié par leur ancien collègue. « Ce qu’Émilise nous a fait prendre conscience en 2018, c’est notamment l’importance des industries minière, forestière, agricole et de l’UPA pour les communautés plus rurales. C’est finalement sur cela que nous nous concentrons aujourd’hui pour prendre des engagements ensemble, pour être plus proches du monde », a suggéré Christine Labrie.

>>>>>>

Christine Labrie, tout comme Gabriel Nadeau-Dubois, a reconnu que le départ impromptu d’Émilise Lessard-Therrien était un échec collectif pour le parti. (Tom Core/Le Quotidien)

Malgré l’optimisme de leur ton, les interventions des élus solidaires ont été éclipsées par cette tension palpable, cette appréhension de discussions agitées. Il a également été demandé aux militants présents de faire preuve d’harmonie dans leurs discussions. Martin Roy, membre du comité d’éthique de Québec Solidaire, a invité les membres « à éviter de rejeter la faute sur les autres et de chercher des coupables ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Élections législatives 2024. Tous les candidats présentés par le Nouveau Front Populaire à Toulouse et en Haute-Garonne
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin