Le passage à niveau de Morgarten pourrait être fermé

Le passage à niveau de Morgarten pourrait être fermé
Le passage à niveau de Morgarten pourrait être fermé

Le drame a été évité de peu jeudi à La Chaux-de-Fonds. Vers 17 heures, une voiture arrêtée au passage à niveau de la rue Morgarten est percutée par un train arrivant du Locle. Il n’y a pas de victimes.

Bloquée sur les voies par une circulation très dense à ce moment-là, la conductrice du véhicule automobile a eu le réflexe d’abandonner sa voiture au passage à niveau. Bonne chance à lui. Malgré un freinage d’urgence, le mécanicien du train n’a pas pu éviter le choc. Bien qu’il n’y ait eu aucun blessé, plus d’une centaine de passagers ont dû être évacués du train. Le conducteur du convoi ferroviaire a subi un choc psychologique, TransN qui sous-traite la ligne en concession CFF. Le mécanicien a la possibilité d’un accompagnement interne et externe, précise Aline Odot, porte-parole des transports publics neuchâtelois.

Les infrastructures automobiles et ferroviaires ont été endommagées. Il est difficile pour l’instant d’en chiffrer le montant. Les techniciens examinent le train endommagé. Il faudra peut-être faire appel à un spécialiste, explique Aline Odot. Cela pourrait prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avant que nous ayons des chiffres sur les dégâts.

Un accident similaire s’était déjà produit au même endroit en septembre de l’année dernière. Le canton avait pris diverses mesures pour éviter que cela ne se reproduise : des marquages ​​au sol pour indiquer les zones où il ne faut pas arrêter son véhicule et des panneaux verticaux pour rappeler qu’il est interdit de s’arrêter à un passage à niveau. Pour Nicolas Merlotti, le chef du Service des Ponts et Chaussées, l’Etat ne peut guère faire plus. Pour garantir la sécurité, le passage à niveau pourrait simplement être fermé à la circulation. Un scénario qui avait déjà été évoqué par les CFF suite à l’accident de septembre 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le vendeur de fausses Nike sur les marchés des Deux-Sèvres va en prison
NEXT Maroc : plus de 22 millions de personnes bénéficient d’une protection sociale