Le Canada suivra-t-il les traces de l’Espagne, de l’Irlande et de la Norvège ? – .

Le Canada suivra-t-il les traces de l’Espagne, de l’Irlande et de la Norvège ? – .
Le Canada suivra-t-il les traces de l’Espagne, de l’Irlande et de la Norvège ? – .

Alors que l’Espagne, l’Irlande et la Norvège reconnaissent désormais un État palestinien, le Canada emboîtera-t-il le pas ?

• Lire aussi : « Une récompense pour le terrorisme » : Israël fulmine après la reconnaissance de l’État de Palestine par les pays européens

• Lire aussi : L’Espagne, l’Irlande et la Norvège reconnaîtront un État palestinien

La position du Canada a toujours été qu’il reconnaîtrait une solution négociée à deux États qui permettrait une paix durable.

Cependant, cela a changé le 10 mai.

« Le Canada est prêt à reconnaître l’État de Palestine au moment le plus favorable à l’établissement d’une paix durable, pas nécessairement à l’étape finale du processus », indique désormais Affaires mondiales Canada.

Cela signifie que l’accord d’Israël ne serait pas nécessaire pour que le Canada reconnaisse l’État de Palestine, mais que certaines conditions soient remplies, notamment que le Hamas n’en ait plus le contrôle.

Il n’est cependant pas question pour l’instant de le faire.

“Cela doit être fait à terme, mais ce que nous proposons depuis le début et toujours est une solution à deux États”, a déclaré le ministre des Transports Pablo Rodriguez. Ce qui m’inquiète aujourd’hui, c’est la mort de tant de personnes, notamment d’enfants.

Le premier ministre Justin Trudeau et la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly n’ont pas fait de commentaires à ce sujet en marge du caucus du parti dans la matinée.

Voir l’explication complète dans la vidéo ci-dessus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Evolution statutaire, dégel du corps électoral, droits fonciers… Les conséquences de la dissolution outre-mer
NEXT Michel-Edouard Leclerc craint une « perte d’influence » de la France et d’un pays ingouvernable – Libération