350 enquêteurs mobilisés, selon Gérald Darmanin

“Ils avancent très bien” dans leur enquête, a assuré le ministre de l’Intérieur, ce jeudi 16 mai, sur France 2.

Quelque “350 enquêteurs” sont mobilisés dans la traque du commando qui a attaqué à l’arme lourde un fourgon de prison, tuant deux agents, et permis la fuite d’un récidiviste, a indiqué jeudi Gérald Darmanin.

“Ils avancent très bien” dans leur enquête, a commenté le ministre de l’Intérieur sur France 2.

Deux jours après l’attaque au péage d’Incarville (Eure) au cours de laquelle deux agents pénitentiaires ont été tués et trois autres grièvement blessés, les enquêteurs recherchent toujours le détenu en fuite, Mohamed Amra, dit “la mouche”, et de ses complices.

(Photo d’ALAIN JOCARD / AFP)

Une perquisition a eu lieu mercredi à Evreux (Eure) dans le cadre de cette enquête, a indiqué à l’AFP une Source proche du dossier, sans donner plus de précisions.

Une « notice rouge »

La traque est également organisée au-delà des frontières, avec une « notice rouge » émise par Interpol à la demande des autorités françaises pour retrouver le détenu évadé.

Le casier judiciaire de Mohamed Amra, 30 ans, comporte 13 mentions. Il était détenu depuis janvier 2022 à la maison d’arrêt d’Evreux purgeant plusieurs peines, notamment pour extorsion et violences armées.

Selon une Source proche du dossier, il est également impliqué dans un trafic de drogue, soupçonné d’avoir commandité des meurtres liés à ce trafic.

Attaque meurtrière contre un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : comment sécuriser les transferts de détenus ?

La Juridiction nationale de lutte contre la délinquance organisée (Junalco) est chargée de l’enquête, confiée à l’Office central de lutte contre la délinquance organisée (OCLCO) et à la police judiciaire de Rouen.

Avec l’AFP

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Période de questions houleuse à la MRC Mékinac
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités