Un début convaincant pour la Suisse malgré une fin de troisième difficile — rts.ch — .

Un début convaincant pour la Suisse malgré une fin de troisième difficile — rts.ch — .
Descriptive text here

Avec sa victoire 5-2 contre la Norvège, la Suisse entre parfaitement dans la Coupe du Monde. Romain Loeffel et Nino Niederreiter ont marqué chacun 2 points, alors que Roman Josi y était déjà passé. RTSsport.ch vous dévoile ses stars du match.

1ère étoile : Romain Leffel

Romain Loeffel a particulièrement bien débuté sa sixième Coupe du monde. Le Chaux-de-Fonnier de 33 ans a inscrit 2 points face à la Norvège, à chaque fois dans des moments clés. Le défenseur du CP Berne trouvait d’abord une superbe passe en profondeur pour Nino Niederreiter, qui servait ensuite Sven Andrighetto pour l’ouverture du score (12e).

L’ancien Fribourgeois a ensuite redonné l’avantage à la Suisse en début de deuxième tiers avec un tir magistral depuis la ligne bleue qu’un Scandinave a peut-être légèrement dévié. Aligné en duo avec Jonas Siegenthaler, le neuchâtelois a livré une très solide prestation.

2ème étoile : Roman Josi

Même s’il ne compte qu’une passe décisive sur le 3-1 de Sven Senteler (29e), Roman Josi a néanmoins déjà démontré son importance dans le collectif suisse. Le Bernois de 33 ans a rassuré ses coéquipiers, comme lorsqu’il a rattrapé l’erreur d’Andrea Glauser en deux patins, auteur d’une relance complètement ratée offrant un deux contre un aux Norvégiennes à la 39e.

Le capitaine suisse a également apporté sa qualité de patinage lors des phases de domination offensive. Il a par exemple réalisé un double tour de zone norvégien à la 36e minute qui a offert de grosses opportunités de tir à Andrea Glauser et Sven Senteler. Moins de 48 heures après son arrivée à Prague, Roman Josi est encore en phase de rodage, ce qui laisse présager de bonnes perspectives pour l’avenir.

3ème étoile : Nino Niederreiter

Nino Niederreiter aurait pu être le héros malheureux de ce match à la 45e minute lorsqu’il a envoyé un adversaire dans la bande par derrière. Heureusement pour lui, sa charge très limitée est restée impunie par le quatuor arbitral. Quelques minutes plus tard, l’attaquant de Winnipeg trouvait la faille en avantage numérique pour sceller définitivement la victoire suisse (52e).

Déjà passeur du 1-0 de Romain Loeffel, « El Niño » a également obtenu 2 points contre la Norvège alors qu’il vient tout juste de rejoindre la sélection. Une très bonne introduction de sa part.

Nino Niederreiter n’est pas loin d’une pénalité majeure pour cette action. [KEYSTONE – MARTIN DIVISEK]

Le flop du match : les fins de tiers

Dominatrice pendant la grande majorité du match, la Suisse a eu du mal à maintenir son meilleur niveau en fin de période. Dans le premier tiers, les Helvètes ont concédé l’égalisation de Markus Vikingstad à la 15e avant d’avoir des sueurs froides à la 19e, lorsque les Norvégiens se sont créés une triple occasion qui aurait pu leur permettre de prendre l’avantage.

Les Scandinaves ont également mis le nez à la fenêtre (plus timidement) à la fin du tiers médian, mais c’est surtout à partir de la 56e minute qu’ils ont pu bénéficier des meilleures occasions, lorsque Philipp Kurashev a écopé de deux penaltys consécutifs qui ont permis à Michael Brandsegg-Nygard réduit le score (59e).

Fait du match : 16 617 spectateurs présents à Prague

Les Tchèques sont passionnés par le hockey. Le fait est connu depuis longtemps, mais la présence de 16’617 spectateurs à la Prague Arena un vendredi après-midi pour un match entre la Suisse et la Norvège ne peut que confirmer leur réputation. Il est vrai que ce match constitue l’ouverture de la Coupe du monde et une belle mise en bouche pour l’entrée en lice du pays hôte ce soir face à la Finlande (à suivre en direct à partir de 20h20 sur RTSsport.ch).

Les supporters tchèques ont également été aidés par la grande cohorte de supporters suisses présents à Prague. Les Suisses ont non seulement mis l’ambiance tout au long de la rencontre, mais ils ont aussi coloré la ville en amont tout en sympathisant avec leurs hôtes.

De Prague, Bastien Trottet – @BastienTrottet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV découvrez la nouvelle application gratuite pour voyager en France
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités